François Ozon : dernières sorties DVD/Blu-ray et dernières sorties Netflix

Créez gratuitement votre compte Evernext pour être averti de toutes les actualités de François Ozon.

Créer mon compte

Vendredi dernier
 

La Passagère

Télévision : 23 février à 00:35-02:07 sur Canal +

film : drame

Depuis près de deux décennies, Chiara partage sa vie avec Antoine, un pêcheur qu'elle a suivi sans hésiter sur la petite île dont ce dernier est originaire, au large de la côte Atlantique. Epanouie dans son couple, la quadragénaire s'implique aussi pleinement dans l'activité de son époux, un métier dont elle a appris tous les secrets. Pourtant, malgré cette relation en tous points idyllique, Chiara voit toutes ses certitudes s'effondrer après sa rencontre avec Maxence, le jeune apprenti embauché par Antoine. Rapidement, elle perd pied, irrésistiblement attirée par ce séduisant jeune homme, et elle finit par céder à ses désirs... - Critique : Tout au bout d’une côte atlantique battue par les vents, Chiara est pêcheuse depuis vingt ans, depuis qu’elle a débarqué dans la vie d’Antoine, qui lui a enseigné ce labeur marin qui rougit les joues, blesse les doigts et forge les biceps. Quand le jeune Maxence devient l’apprenti du couple, jusque-là heureux, une tempête sensuelle fait chavirer Chiara… La belle singularité de ce premier long métrage repose sur une manière délicate d’aborder l’adultère, et de faire d’une femme de 40 ans passés une vraie figure de liberté. Les films de métier sont souvent passionnants et c’est le cas de celui-ci, attaché au moindre geste, à chaque casier de crabes ou roulis sur le bateau, mais aussi à ces moments de pause entre amis dans un bar, où les corps salés oublient qu’ils sont rompus. La réalisatrice réussit particulièrement les scènes d’amour, avec une mise en scène frontale qui n’exclut pas la joie complice entre les amants, et avec, surtout, une consécration du plaisir féminin. Même si quelques scènes manquent de finesse quant à la réaction de ce petit microcosme insulaire face à la femme adultère, l’épilogue surprend. Face au déjà charismatique Félix Lefebvre, révélé par Été 85, de François Ozon, Chiara a les traits et les frémissements de Cécile de France, décidément formidable dès qu’il s’agit, comme dans La Belle Saison, de Catherine Corsini (2015), d’interpréter l’éveil sensuel avec chaque pore de sa peau. Sa carnation, son incarnation donnent envie de suivre cette Passagère.

Année : 2022

Avec : Cécile De France, Ferrus Caroline, Félix Lefebvre, Gauvain Pontoizeau, Ghislaine Girard, Imane Laurence, Jean-Pierre Couton, Josée Lambert, Mathilde Vrignaud, Monsaingeon Grégoire, Solveig Gautron, Zacharie Coché

Vendredi dernier
 

La Passagère

Télévision : 23 février à 00:35-02:06 sur Canal +

film : drame

Depuis près de deux décennies, Chiara partage sa vie avec Antoine, un pêcheur qu'elle a suivi sans hésiter sur la petite île dont ce dernier est originaire, au large de la côte Atlantique. Epanouie dans son couple, la quadragénaire s'implique aussi pleinement dans l'activité de son époux, un métier dont elle a appris tous les secrets. Pourtant, malgré cette relation en tous points idyllique, Chiara voit toutes ses certitudes s'effondrer après sa rencontre avec Maxence, le jeune apprenti embauché par Antoine. Rapidement, elle perd pied, irrésistiblement attirée par ce séduisant jeune homme, et elle finit par céder à ses désirs... - Critique : Tout au bout d’une côte atlantique battue par les vents, Chiara est pêcheuse depuis vingt ans, depuis qu’elle a débarqué dans la vie d’Antoine, qui lui a enseigné ce labeur marin qui rougit les joues, blesse les doigts et forge les biceps. Quand le jeune Maxence devient l’apprenti du couple, jusque-là heureux, une tempête sensuelle fait chavirer Chiara… La belle singularité de ce premier long métrage repose sur une manière délicate d’aborder l’adultère, et de faire d’une femme de 40 ans passés une vraie figure de liberté. Les films de métier sont souvent passionnants et c’est le cas de celui-ci, attaché au moindre geste, à chaque casier de crabes ou roulis sur le bateau, mais aussi à ces moments de pause entre amis dans un bar, où les corps salés oublient qu’ils sont rompus. La réalisatrice réussit particulièrement les scènes d’amour, avec une mise en scène frontale qui n’exclut pas la joie complice entre les amants, et avec, surtout, une consécration du plaisir féminin. Même si quelques scènes manquent de finesse quant à la réaction de ce petit microcosme insulaire face à la femme adultère, l’épilogue surprend. Face au déjà charismatique Félix Lefebvre, révélé par Été 85, de François Ozon, Chiara a les traits et les frémissements de Cécile de France, décidément formidable dès qu’il s’agit, comme dans La Belle Saison, de Catherine Corsini (2015), d’interpréter l’éveil sensuel avec chaque pore de sa peau. Sa carnation, son incarnation donnent envie de suivre cette Passagère.

Année : 2022

Avec : Cécile De France, Ferrus Caroline, Félix Lefebvre, Gauvain Pontoizeau, Ghislaine Girard, Imane Laurence, Jean-Pierre Couton, Josée Lambert, Mathilde Vrignaud, Monsaingeon Grégoire, Solveig Gautron, Zacharie Coché

Récemment en février
 

5x2 : cinq fois deux

Télévision : 17 février à 03:19-04:47 sur Canal +

film : comédie dramatique

Un couple divorce. Chacun expose au juge sa version des faits. Après l'entretien, Gilles et Marion se retrouvent dans une chambre. Gilles a envie de faire l'amour une dernière fois, mais Marion se refuse à lui. Gilles la force. Puis le temps remonte jusqu'à ce jour où Gilles et Marion ont reçu chez eux Christophe, le frère homosexuel de Gilles, venu avec son nouveau petit ami. Gilles et Marion étaient déjà en crise, au point que la tension était palpable jusque dans la cuisine. Le temps continue de défiler à l'envers, laissant surgir les souvenirs majeurs. Zoom sur la naissance de l'enfant de Gilles et Marion, une naissance qui ne semble ravir personne... - Critique : Genre : flash-back. Cinq instants de la vie d'un couple déroulée à l'envers. Cinq morceaux de puzzle amoureux, dans l'ordre inverse des élans du coeur, du divorce à la première rencontre, via trois « stations » : un dîner orageux, un accouchement difficile, un mariage apparemment joyeux. François Ozon est parti d'un concept limite toc et l'a transformé en un film qui prend à rebrousse-poil la love story traditionnelle. Les voici donc : lui, c'est Gilles, elle, Marion - écoutant le juge prononcer leur divorce. Première scène intense, glaçante, qui réduit deux existences, un temps unies, à un arsenal procédurier. Et puisque dans ce film tout marche à l'envers, les divorcés tentent illico une dernière étreinte, dans une chambre d'hôtel. L'amour physique aurait-il si peu à voir avec la vie à deux ? Ozon chorégraphie un duo de visages, puis de corps, qui devient une lutte : d'emblée, les deux comédiens - Stéphane Freiss, buté et misérable, Valeria Bruni Tedeschi, cassée mais déjà ailleurs - vont porter le film. C'est le schéma du récit tout entier qui se dessine : chaque situation classique de la vie du couple, dans lequel le spectateur est encouragé à glisser son propre vécu, est immédiatement troublée par un développement inattendu. Une absence, une tromperie, l'embarras d'une confession plus ou moins sincère : Gilles et Marion ont bâti leur histoire sur un écheveau de secrets, d'incompréhensions, d'absences. Comme tout le monde ? Ozon s'amuse, démiurge pervers, de ce film plus ludique qu'il n'y paraît, livré en kit au public. A voir en couple, évidemment, prélude à débat, échange, échauffourée, peut-être.

Année : 2004

Avec : Antoine Chappey, Françoise Fabian, Géraldine Pailhas, Jason Tavassoli, Jean-Pol Brissart, Kherris Eliane, Michael Lonsdale, Ruchmann Marc, Stéphane Freiss, Sylvie Debrun, Sébastien Charles, Valeria Bruni, Yannis Belkacem

Récemment en février
 

5x2 : cinq fois deux

Télévision : 17 février à 03:18-04:46 sur Canal +

film : comédie dramatique

Un couple divorce. Chacun expose au juge sa version des faits. Après l'entretien, Gilles et Marion se retrouvent dans une chambre. Gilles a envie de faire l'amour une dernière fois, mais Marion se refuse à lui. Gilles la force. Puis le temps remonte jusqu'à ce jour où Gilles et Marion ont reçu chez eux Christophe, le frère homosexuel de Gilles, venu avec son nouveau petit ami. Gilles et Marion étaient déjà en crise, au point que la tension était palpable jusque dans la cuisine. Le temps continue de défiler à l'envers, laissant surgir les souvenirs majeurs. Zoom sur la naissance de l'enfant de Gilles et Marion, une naissance qui ne semble ravir personne... - Critique : Genre : flash-back. Cinq instants de la vie d'un couple déroulée à l'envers. Cinq morceaux de puzzle amoureux, dans l'ordre inverse des élans du coeur, du divorce à la première rencontre, via trois « stations » : un dîner orageux, un accouchement difficile, un mariage apparemment joyeux. François Ozon est parti d'un concept limite toc et l'a transformé en un film qui prend à rebrousse-poil la love story traditionnelle. Les voici donc : lui, c'est Gilles, elle, Marion - écoutant le juge prononcer leur divorce. Première scène intense, glaçante, qui réduit deux existences, un temps unies, à un arsenal procédurier. Et puisque dans ce film tout marche à l'envers, les divorcés tentent illico une dernière étreinte, dans une chambre d'hôtel. L'amour physique aurait-il si peu à voir avec la vie à deux ? Ozon chorégraphie un duo de visages, puis de corps, qui devient une lutte : d'emblée, les deux comédiens - Stéphane Freiss, buté et misérable, Valeria Bruni Tedeschi, cassée mais déjà ailleurs - vont porter le film. C'est le schéma du récit tout entier qui se dessine : chaque situation classique de la vie du couple, dans lequel le spectateur est encouragé à glisser son propre vécu, est immédiatement troublée par un développement inattendu. Une absence, une tromperie, l'embarras d'une confession plus ou moins sincère : Gilles et Marion ont bâti leur histoire sur un écheveau de secrets, d'incompréhensions, d'absences. Comme tout le monde ? Ozon s'amuse, démiurge pervers, de ce film plus ludique qu'il n'y paraît, livré en kit au public. A voir en couple, évidemment, prélude à débat, échange, échauffourée, peut-être.

Année : 2004

Avec : Antoine Chappey, Françoise Fabian, Géraldine Pailhas, Jason Tavassoli, Jean-Pol Brissart, Kherris Eliane, Michael Lonsdale, Ruchmann Marc, Stéphane Freiss, Sylvie Debrun, Sébastien Charles, Valeria Bruni, Yannis Belkacem

Récemment en décembre
 

Potiche - DVD

DVD/Blu-ray : 5 décembre 2023

Editeur : M6 Vidéo

Année : 2010

De : François Ozon

Avec : Catherine Deneuve, Gérard Depardieu, Fabrice Luchini, Karin Viard, Judith Godrèche, Jérémie Renier, Sergi López, Évelyne Dandry, Bruno Lochet, Élodie Frégé

Récemment en novembre
 

Été 85

Netflix : 13 novembre 2023

L’été de ses 16 ans, Alexis, lors d’une sortie en mer sur la côte normande, est sauvé héroïquement du naufrage par David, 18 ans. Alexis vient de rencontrer l’ami de ses rêves. Mais le rêve durera-t-il plus qu'un été ? L’été 85…

De : François Ozon

Avec : Félix Lefebvre, Benjamin Voisin, Philippine Velge, Valeria Bruni Tedeschi, Melvil Poupaud, Isabelle Nanty, Laurent Fernandez