Stanislas Carré de Malberg : passages TV et derniers films au cinéma

Créez gratuitement votre compte Evernext pour être averti de toutes les actualités de Stanislas Carré de Malberg.

Créer mon compte

Récemment en décembre
 

Au revoir les enfants

Télévision : 30 décembre 2023 à 22:40-00:30 sur La Chaîne Parlementaire

film : drame

En 1944, Julien Quentin rejoint le collège catholique dont il est pensionnaire, bien qu'il n'ait aucune envie de quitter sa mère et la maison familiale. Il retrouve l'ambiance des dortoirs et des salles de classe, le marché noir dont vit Joseph, l'aide cuisinier, qui échange des pots de confiture contre des cigarettes. Un matin, le père Jean présente un nouvel élève : Jean Bonnet, un brillant sujet, qui déclenche rapidement la jalousie de Julien. Intrigué par l'attitude de son nouveau condisciple, qui ne reçoit jamais ni colis ni courrier et se lève la nuit pour dire d'étranges prières, Julien finit par découvrir son secret. Jean est juif, vit sous un nom d'emprunt et doit à la générosité du père Jean d'avoir trouvé un refuge dans le collège... - Critique : Année scolaire 1943-1944. Un pensionnat religieux pour garçons, près de Paris. Apparemment, l’espiègle Julien et son frère aîné, François, vivent à l’abri des drames de l’époque. Un jour pourtant, le père supérieur amène trois nouveaux. Julien se lie d’amitié avec l’un d’eux et découvre qu’il est juif… Cette chronique vivante, dure et sensible, est inspirée d’un souvenir d’enfance de Louis Malle. Quatorze ans après Lacombe Lucien, parcours d’un jeune milicien sans états d’âme, le cinéaste revisite l’Occupation sous un angle plus intime. Si l’on retrouve son regard sans illusions sur la grisaille morale ambiante, on ressent aussi, dans la délicatesse des portraits d’enfants, dans la douleur de la séquence finale, une émotion profonde et un hommage à tous ceux qui eurent le courage de risquer leur vie pour en sauver d’autres.

Année : 1987

Avec : Benoît Henriet, Francine Racette, François Berléand, François Négret, Gaspard Manesse, Pascal Rivet, Peter Fitz, Philippe Morier-Genoud, Raphaël Fejtö, Richard Leboeuf, Stanislas Carré de Malberg, Xavier Legrand

Récemment en décembre
 

Au revoir les enfants

Télévision : 23 décembre 2023 à 21:05-23:00 sur La Chaîne Parlementaire

film : drame

En 1944, Julien Quentin rejoint le collège catholique dont il est pensionnaire, bien qu'il n'ait aucune envie de quitter sa mère et la maison familiale. Il retrouve l'ambiance des dortoirs et des salles de classe, le marché noir dont vit Joseph, l'aide cuisinier, qui échange des pots de confiture contre des cigarettes. Un matin, le père Jean présente un nouvel élève : Jean Bonnet, un brillant sujet, qui déclenche rapidement la jalousie de Julien. Intrigué par l'attitude de son nouveau condisciple, qui ne reçoit jamais ni colis ni courrier et se lève la nuit pour dire d'étranges prières, Julien finit par découvrir son secret. Jean est juif, vit sous un nom d'emprunt et doit à la générosité du père Jean d'avoir trouvé un refuge dans le collège... - Critique : | Genre : drame de l'Occupation. Année scolaire 1943-1944. Un pensionnat religieux pour garçons, près de Paris. Apparemment, l'espiègle Julien et son frère aîné, François, vivent à l'abri des drames de l'époque. Un jour pourtant, le père supérieur amène trois nouveaux. Julien se lie d'amitié avec l'un d'eux et découvre qu'il est juif... Cette chronique vivante, dure et sensible, est inspirée d'un souvenir d'enfance de Louis Malle. Quatorze ans après Lacombe Lucien, parcours d'un jeune milicien sans états d'âme, le cinéaste revisite l'Occupation sous un angle plus intime. Si l'on retrouve son regard sans illusions sur la grisaille morale ambiante, on ressent aussi, dans la délicatesse des portraits d'enfants, dans la douleur de la séquence finale, une émotion profonde et un hommage à tous ceux qui eurent le courage de risquer leur vie pour en sauver d'autres. — Cécile Mury

Année : 1987

Avec : Benoît Henriet, Francine Racette, François Berléand, François Négret, Gaspard Manesse, Pascal Rivet, Peter Fitz, Philippe Morier-Genoud, Raphaël Fejtö, Richard Leboeuf, Stanislas Carré de Malberg, Xavier Legrand

Récemment en décembre
 

Au revoir les enfants

Télévision : 23 décembre 2023 à 21:05-22:47 sur La Chaîne Parlementaire

film : drame

En 1944, Julien Quentin rejoint le collège catholique dont il est pensionnaire, bien qu'il n'ait aucune envie de quitter sa mère et la maison familiale. Il retrouve l'ambiance des dortoirs et des salles de classe, le marché noir dont vit Joseph, l'aide cuisinier, qui échange des pots de confiture contre des cigarettes. Un matin, le père Jean présente un nouvel élève : Jean Bonnet, un brillant sujet, qui déclenche rapidement la jalousie de Julien. Intrigué par l'attitude de son nouveau condisciple, qui ne reçoit jamais ni colis ni courrier et se lève la nuit pour dire d'étranges prières, Julien finit par découvrir son secret. Jean est juif, vit sous un nom d'emprunt et doit à la générosité du père Jean d'avoir trouvé un refuge dans le collège... - Critique : Année scolaire 1943-1944. Un pensionnat religieux pour garçons, près de Paris. Apparemment, l’espiègle Julien et son frère aîné, François, vivent à l’abri des drames de l’époque. Un jour pourtant, le père supérieur amène trois nouveaux. Julien se lie d’amitié avec l’un d’eux et découvre qu’il est juif… Cette chronique vivante, dure et sensible, est inspirée d’un souvenir d’enfance de Louis Malle. Quatorze ans après Lacombe Lucien, parcours d’un jeune milicien sans états d’âme, le cinéaste revisite l’Occupation sous un angle plus intime. Si l’on retrouve son regard sans illusions sur la grisaille morale ambiante, on ressent aussi, dans la délicatesse des portraits d’enfants, dans la douleur de la séquence finale, une émotion profonde et un hommage à tous ceux qui eurent le courage de risquer leur vie pour en sauver d’autres.

Année : 1987

Avec : Benoît Henriet, Francine Racette, François Berléand, François Négret, Gaspard Manesse, Pascal Rivet, Peter Fitz, Philippe Morier-Genoud, Raphaël Fejtö, Richard Leboeuf, Stanislas Carré de Malberg, Xavier Legrand

Récemment en décembre
 

Les enchantés

Télévision : 13 décembre 2023 à 13:35-15:20 sur Arte

téléfilm dramatique

A 6 ans, Luce s'apprête à vivre, avec appréhension, sa première rentrée des classes. Elevée par son père, Thierry, qui souffre de déficience intellectuelle, la petite fille n'a quasiment pas connu sa mère, qui a quitté le foyer quand elle était bébé. Soudé, le duo père-fille peut aussi compter sur le soutien de Claude et Mina, le couple âgé qui tient la casse où travaille Thierry. Pour Luce, son papa est un héros débordant de fantaisie et d'amour. Mais l'école va brusquement rebattre les cartes. Vive et avide d'apprendre, Luce ne tarde pas à découvrir que son père ne sait ni lire ni écrire, et se retrouve tiraillée entre deux loyautés... - Critique : Dans un petit village vivent Thierry et sa fille Luce. Au milieu de la nature, presque seuls au monde. Déficient mental, le père couve d’un amour total son enfant, dont la mère n’a pas pu rester. Mais Luce grandit, va à l’école, apprend à lire et à écrire. Son horizon s’élargit… au point de faire exploser leur bulle ? On craint d’abord la mièvrerie dans le portrait de ce père marginalisé par sa différence, qui fait tout pour que sa fille soit heureuse. Peut-être Grégory Montel abuse-t-il de sa propension aux grands regards tendres… Mais bientôt le film prend la tangente : scénariste de La Famille Bélier, Stanislas Carré de Malberg raconte à nouveau la codépendance possible entre le parent handicapé et l’enfant qui craint de le trahir en allant vers les autres et en déployant ses capacités. Douceur et empathie ne riment pas forcément avec angélisme, et Les Enchantés nous entraîne vers des sentiments plus âpres : la souffrance due à ce lien qui doit se distendre, le sentiment de culpabilité d’une petite fille se découvrant un potentiel que son papa ne possède pas, la colère de celui qui éprouve ses limites. Gagnée par la frustration, l’interprétation de Grégory Montel se fait plus nuancée, et son duo avec Daphné Richard, adorable petite elfe au minois chiffonné, nous serre le cœur.

Avec : Antoine Gouy, Daphné Richard, François Chattot, Grégory Montel, Guilaine Londez, Lula Cotton Frapier, Marine Danaux, Nader Soufi, Simon Nicolas, Sophie Garagnon, Tassadit Mandi

Récemment en novembre
 

Les enchantés

Télévision : 17 novembre 2023 à 20:55-22:25 sur Arte

téléfilm dramatique

A 6 ans, Luce s'apprête à vivre, avec appréhension, sa première rentrée des classes. Elevée par son père, Thierry, qui souffre de déficience intellectuelle, la petite fille n'a quasiment pas connu sa mère, qui a quitté le foyer quand elle était bébé. Soudé, le duo père-fille peut aussi compter sur le soutien de Claude et Mina, le couple âgé qui tient la casse où travaille Thierry. Pour Luce, son papa est un héros débordant de fantaisie et d'amour. Mais l'école va brusquement rebattre les cartes. Vive et avide d'apprendre, Luce ne tarde pas à découvrir que son père ne sait ni lire ni écrire, et se retrouve tiraillée entre deux loyautés... - Critique : Dans un petit village vivent Thierry et sa fille Luce. Au milieu de la nature, presque seuls au monde. Déficient mental, le père couve d’un amour total son enfant, dont la mère n’a pas pu rester. Mais Luce grandit, va à l’école, apprend à lire et à écrire. Son horizon s’élargit… au point de faire exploser leur bulle ? On craint d’abord la mièvrerie dans le portrait de ce père marginalisé par sa différence, qui fait tout pour que sa fille soit heureuse. Peut-être Grégory Montel abuse-t-il de sa propension aux grands regards tendres… Mais bientôt le film prend la tangente : scénariste de La Famille Bélier, Stanislas Carré de Malberg raconte à nouveau la codépendance possible entre le parent handicapé et l’enfant qui craint de le trahir en allant vers les autres et en déployant ses capacités. Douceur et empathie ne riment pas forcément avec angélisme, et Les Enchantés nous entraîne vers des sentiments plus âpres : la souffrance due à ce lien qui doit se distendre, le sentiment de culpabilité d’une petite fille se découvrant un potentiel que son papa ne possède pas, la colère de celui qui éprouve ses limites. Gagnée par la frustration, l’interprétation de Grégory Montel se fait plus nuancée, et son duo avec Daphné Richard, adorable petite elfe au minois chiffonné, nous serre le cœur.

Avec : Antoine Gouy, Daphné Richard, François Chattot, Grégory Montel, Guilaine Londez, Lula Cotton Frapier, Marine Danaux, Nader Soufi, Simon Nicolas, Sophie Garagnon, Tassadit Mandi

Antérieurement en 2023
 

Au revoir les enfants

Cinéma : 10 mai 2023

Année : 1987

De : Louis Malle

Avec : Gaspard Manesse, Raphael Fejtö, Francine Racette, Stanislas Carré de Malberg

Antérieurement en 2023
 

Les Alsaciens ou les deux Mathilde

Télévision : 21 janvier 2023 à 15:00-16:30 sur Arte

téléfilm historique

1943-1953. 1943. Pendant que cent trente mille Alsaciens sont enrôlés dans l'armée allemande, Albert Laugel devient chef de la Résistance dans la région. Son ex-maîtresse, Katel, est arrêtée par la Gestapo et meurt en détention. C'est maître Wahl, collaborateur et membre du parti nazi, qui doit identifier son corps...

Avec : Caroline Tresca, Catherine Aymerie, Cécile Paoli, Larré Vanessa, Maxime Leroux, Pascale Nielsen, Philipp Moog, Schillinger Luc, Serge Dupire, Stanislas Carré de Malberg

Antérieurement en 2023
 

Les Alsaciens ou les deux Mathilde

Télévision : 21 janvier 2023 à 13:30-15:00 sur Arte

téléfilm historique

1927-1940. 1927. Alexandra a épousé Edouard Kempf de La Tour, qui dirige désormais l'usine. Albert Laugel, le petit-fils de l'aubergiste, est de retour au village. En 1917, il avait refusé de combattre aux côtés des Allemands et était passé en France clandestinement. Il est aujourd'hui médecin, maire et député catholique. Mais la France, qui a interdit brutalement l'usage de l'allemand, supprimé l'instruction religieuse et placé dans les écoles des instituteurs radicaux-socialistes venus du Sud-Ouest, a déçu nombre d'Alsaciens qui forment des mouvements autonomistes tels que le Heimatbund. Albert Laugel lui-même en fait partie, aux côtés d'activistes pro-allemands. Le jour de Noël de 1927, il est arrêté par le préfet de Strasbourg, avec plusieurs autres dirigeants du Heimatbund...

Avec : Caroline Tresca, Catherine Aymerie, Cécile Paoli, Larré Vanessa, Maxime Leroux, Pascale Nielsen, Philipp Moog, Schillinger Luc, Serge Dupire, Stanislas Carré de Malberg

Antérieurement en 2022
 

Un coeur en hiver

Télévision : 2 janvier 2022 à 21:07-23:06 sur C8

film : drame

Amis de longue date, Maxime et Stéphane sont devenus luthiers et se sont associés. Le premier, souriant et volubile, s'occupe des clients tandis que le second, introverti et taciturne, semble ne vivre que pour la sonorité de ses violons. Maxime lui présente l'une de leurs clientes, Camille, une virtuose de l'archet. Le temps passant, Camille découvre que l'attitude manifestement distante de Stéphane cache mal l'extrême intérêt qu'il porte à sa carrière et le trouble qui l'envahit en sa présence. Quelque chose qui ressemble à une séduction froide se glisse entre les deux jeunes gens, sous l'oeil inquiet de Maxime, épris de Camille... - Critique : Maxime et Stéphane sont luthiers. Et amis, enfin, c’est ce que croit Maxime. Quand celui-ci annonce à Stéphane qu’il a trouvé l’amour en Camille, jeune violoniste belle et grave, Stéphane dit : « Voilà un homme touché par la grâce »… avec une note de mépris. Stéphane est désenchanté. Il est irrité, aussi, par le bonheur de Maxime. Il va séduire Camille, juste pour voir, pour jouer, pour finir par assommer la jeune femme d’un « je ne vous aime pas » froid et massif, un soir où elle veut se donner à lui… Qui est Stéphane ? Un manipulateur, un handicapé des sentiments, ou un homme qui a mis son cœur sous clé parce que « l’amour fait mal », comme dans les films de Truffaut ? C’est, en tout cas, un personnage antiromantique, anti-truffaldien, un étranger qui n’offre ses caresses qu’aux objets et que seule la musique émeut, car elle l’éloigne de la vie. On peut le trouver détestable au regard de la douleur de Camille (Emmanuelle Béart, superbe), brûlée de s’être frottée à la glace. On peut éprouver pour lui un mélange de tendresse et de pitié à le voir, à la fin, regarder partir son amour manqué. Avec ce Cœur en hiver, en tout point parfait, y compris pour le choix de la musique de Ravel, ardue et coupante, Claude Sautet réalisait son film le plus cruel.

Année : 1992

Avec : André Dussollier, Barbouth Galaxie, Benoît Bellal, Brigitte Catillon, Daniel Auteuil, Dominique de Williencourt, Elizabeth Bourgine, Emmanuelle Béart, Fonbonne Jean-Marie, François Domange, Jacques Fieschi, Jacques Villa, Jean-Claude Bouillaud, Jean-Luc Bideau, Jeffrey Grice, János Lengyel Oguz, Luben Yordanoff, Macina Anne, Maurice Garrel, Michele Hermet, Myriam Boyer, Nanou Garcia, Pierre Cheremetieff, Rothmann Xavier, Stanislas Carré de Malberg, Séverine Debels, Van Doude

Antérieurement en 2022
 

Un coeur en hiver

Télévision : 2 janvier 2022 à 21:05-23:00 sur C8

film : drame

Amis de longue date, Maxime et Stéphane sont devenus luthiers et se sont associés. Le premier, souriant et volubile, s'occupe des clients tandis que le second, introverti et taciturne, semble ne vivre que pour la sonorité de ses violons. Maxime lui présente l'une de leurs clientes, Camille, une virtuose de l'archet. Le temps passant, Camille découvre que l'attitude manifestement distante de Stéphane cache mal l'extrême intérêt qu'il porte à sa carrière et le trouble qui l'envahit en sa présence. Quelque chose qui ressemble à une séduction froide se glisse entre les deux jeunes gens, sous l'oeil inquiet de Maxime, épris de Camille... - Critique : | Genre : l'étranger. Maxime et Stéphane sont luthiers et amis, enfin, c'est ce que croit Maxime. Quand celui-ci annonce à Stéphane qu'il a trouvé l'amour en Camille, jeune violoniste belle et grave, Stéphane dit : « Voilà un homme touché par la grâce »... avec une note de mépris. Stéphane est désenchanté. Il est irrité, aussi, par le bonheur de Maxime. Il va séduire Camille, juste pour voir, pour jouer, pour finir par assommer la jeune femme d'un « je ne vous aime pas » froid et massif, un soir où elle veut se donner à lui... Qui est Stéphane ? Un manipulateur, un handicapé des sentiments, ou un homme qui a mis son coeur sous clé parce que « l'amour fait mal », comme dans les films de Truffaut ? C'est, en tout cas, un personnage antiromantique, antitruffaldien, un étranger qui n'offre ses caresses qu'aux objets et que seule la musique émeut, car elle l'éloigne de la vie. On peut le trouver détestable au regard de la douleur de Camille (Béart, superbe), brûlée de s'être frottée à la glace. On peut éprouver pour lui un mélange de tendresse et de pitié à le voir, à la fin, regarder partir son amour manqué. Avec ce Coeur en hiver, en tout point parfait, y compris pour le choix de la musique de Ravel, ardue et coupante, Sautet réalisait son film le plus cruel, le plus bergmanien, le plus beau. — Guillemette Odicino

Année : 1992

De : Claude Sautet

Avec : André Dussollier, Barbouth Galaxie, Benoît Bellal, Brigitte Catillon, Daniel Auteuil, Dominique de Williencourt, Elizabeth Bourgine, Emmanuelle Béart, Fonbonne Jean-Marie, François Domange, Jacques Villa, Jean-Claude Bouillaud, Jean-Luc Bideau, Jeffrey Grice, János Lengyel Oguz, Luben Yordanoff, Macina Anne, Maurice Garrel, Michele Hermet, Myriam Boyer, Nanou Garcia, Pierre Cheremetieff, Rothmann Xavier, Stanislas Carré de Malberg, Séverine Debels, Van Doude

Antérieurement en 2021
 

Un coeur en hiver

Télévision : 16 mars 2021 à 13:35-15:35 sur Arte

Drame

Amis de longue date, Maxime et Stéphane sont devenus luthiers et se sont associés. Le premier, souriant et volubile, s'occupe des clients, tandis que le second, introverti et taciturne, semble ne vivre que pour la sonorité de ses violons. Maxime lui présente l'une de leurs clientes, Camille, une virtuose de l'archet. Le temps passant, Camille découvre que l'attitude manifestement distante de Stéphane cache mal l'extrême intérêt qu'il porte à sa carrière et le trouble qui l'envahit en sa présence. Quelque chose qui ressemble à une séduction froide se glisse entre les deux jeunes gens, sous l'oeil inquiet de Maxime, épris de Camille...

Année : 1992

De : Claude Sautet

Avec : Daniel Auteuil, Emmanuelle Béart, André Dussollier, Elizabeth Bourgine, Brigitte Catillon, Myriam Boyer, Maurice Garrel, Stanislas Carré de Malberg, Dominique de Williencourt, Jean-Luc Bideau, Nanou Garcia, Jean-Claude Bouillaud

Antérieurement en 2021
 

Un coeur en hiver

Télévision : 5 mars 2021 à 13:35-15:35 sur Arte

Drame

Amis de longue date, Maxime et Stéphane sont devenus luthiers et se sont associés. Le premier, souriant et volubile, s'occupe des clients, tandis que le second, introverti et taciturne, semble ne vivre que pour la sonorité de ses violons. Maxime lui présente l'une de leurs clientes, Camille, une virtuose de l'archet. Le temps passant, Camille découvre que l'attitude manifestement distante de Stéphane cache mal l'extrême intérêt qu'il porte à sa carrière et le trouble qui l'envahit en sa présence. Quelque chose qui ressemble à une séduction froide se glisse entre les deux jeunes gens, sous l'oeil inquiet de Maxime, épris de Camille...

Année : 1992

De : Claude Sautet

Avec : Daniel Auteuil, Emmanuelle Béart, André Dussollier, Elizabeth Bourgine, Brigitte Catillon, Myriam Boyer, Maurice Garrel, Stanislas Carré de Malberg, Dominique de Williencourt, Jean-Luc Bideau, Nanou Garcia, Jean-Claude Bouillaud

Antérieurement en 2021
 

Un coeur en hiver

Télévision : 3 mars 2021 à 20:55-22:40 sur Arte

Drame

Amis de longue date, Maxime et Stéphane sont devenus luthiers et se sont associés. Le premier, souriant et volubile, s'occupe des clients, tandis que le second, introverti et taciturne, semble ne vivre que pour la sonorité de ses violons. Maxime lui présente l'une de leurs clientes, Camille, une virtuose de l'archet. Le temps passant, Camille découvre que l'attitude manifestement distante de Stéphane cache mal l'extrême intérêt qu'il porte à sa carrière et le trouble qui l'envahit en sa présence. Quelque chose qui ressemble à une séduction froide se glisse entre les deux jeunes gens, sous l'oeil inquiet de Maxime, épris de Camille...

Année : 1992

De : Claude Sautet

Avec : Daniel Auteuil, Emmanuelle Béart, André Dussollier, Elizabeth Bourgine, Brigitte Catillon, Myriam Boyer, Maurice Garrel, Stanislas Carré de Malberg, Dominique de Williencourt, Jean-Luc Bideau, Nanou Garcia, Jean-Claude Bouillaud

Antérieurement en 2020
 

Un coeur en hiver - Blu-ray

DVD/Blu-ray : 1er novembre 2020

Editeur : Studiocanal

Année : 1992

De : Claude Sautet

Avec : Daniel Auteuil, Emmanuelle Béart, André Dussollier, Elizabeth Bourgine, Brigitte Catillon, Myriam Boyer, Jean-Claude Bouillaud, Stanislas Carré de Malberg