Les derniers livres de Achille

Créez gratuitement votre compte Evernext pour être averti de tous les événements de Achille.

Créer mon compte

jeudi 22 août

"Des habitants qui ont avalé leur langue. Une forêt où rôde un étrangleur de bêtes. Trois maisons isolées en lisière de forêt et l'Eaulne pour frontière...". La capitaine Mathilde Sénéchal n'aurait jamais imaginé retourner sur les lieux de son enfance, un petit village non loin de Dieppe. Mais quand Lazaret, son ancien chef de groupe, lui fait parvenir une lettre sibylline, elle comprend qu'elle va devoir rouvrir une enquête vieille de trente ans. Qu'elle le veuille ou non, le passé ne meurt jamais. Il a même des odeurs, ces odeurs qu'elle sait identifier comme personne et qui sont aussi son talon d'Achille. Il est temps pour elle de sonder sa mémoire défaillante et d'affronter la vérité.

Editeur : Fleuve Noir (Broché)

De : Elena Piacentini

mercredi 4 septembre
mercredi 2 octobre
mercredi 9 octobre

Avant la terre, la mer et le ciel, était le chaos... Puis, Gaïa, mère de toute nature, fit son apparition, permettant à l'univers de devenir ce qu'il est et aux terribles Titans de le diriger. Ce n'est que bien plus tard que Zeus et les onze autres dieux de l'Olympe prirent enfin le pouvoir afin de régner sur son immensité. Ainsi, à travers ses divinités, ses héros et ses tragédies, la mythologie grecque pouvait finalement nous être contée. De Cronos le Titan à Achille le héros immortel, en passant par Héraclès, retrouvez ces nombreux récits qui ont marqué la Grèce antique et le monde entier pendant des millénaires.

Editeur : Nobi Nobi (Broché)

De : Daichi Banjo, Fabien Dautriche, Catherine Bouvier

vendredi 18 octobre

Album 27 titres
- Isis, LWV 54 : Ouverture
- Persée, LWV 60 : Cessons de redouter la fortune cruelle
- Armide, LWV 71 : Plus j'observe ces lieux, et plus je les admire
- Amadis, LWV 63 : Bois épais, redouble ton ombre
- Acis et Galatée, LWV 73 : Faudra-t-il encore vous attendre...
- Acis et Galatée, LWV 73 : Ritournelle
- Achille et Polyxène, LWV 74 : Patrocle va combattre, et j'ai pu consentir...
- Miserere, LWV 25
- Achille et Polyxène : Quand, après un cruel tourment...
- Achille et Polyxène : Entracte
- Achille et Polyxène : Ah! Que sur moi... - Prélude
- Alcide : Mon amoureuse inquiètude
- Alcide : Ne pourrais-je trouver de remède...
- Thétis et Pelée : Ciel ! En voyant ce temple redoutable...
- Enée et Lavinie : J'entends d'agréable concerts...
- Didon : Infortuné que dois-je faire?...
- Didon : Le soleil est vainqueur
- Médée, H.491 : Que je serais heureux, si j'étais moins aimé !...
- Médée, H.491 : Second air pour les Argiens - Sarabande
- Céphale et Procris : Amour, que sous tes lois...
- Théagene et Cariclée : Ma vertu cède au coup...
- Les amours de Momus : Lieux charmants, retraites tranquilles...
- Méduse : Air - Sarabande - Menuet
- Les fêtes galantes : Ebbro far voglio il mio core...
- Circé : Sommeil - Ah! Que le sommeil est charmant...
- Amadis de Grèce : Hélas! Rien n'adoucit...
- L'Europe galante : Sommeil - Sommeil, qui chaque nuit...

Editeur : Alpha (Numérique)

De : Reinoud van Mechelen

mercredi 30 octobre

Pourquoi la licorne, animal mythologique, passionne-t-elle les cours de récréation ? Catilina, fascinant agitateur de la Rome antique, n'aurait-il pas quelques points communs avec Jean-Luc Mélenchon ? La princesse Philomèle, dans Les Métamorphoses d'Ovide, ne serait-elle pas la première des #MeToo ? Comment Romulus et Remus traitaient-ils les migrants ? Et que pensaient les Athéniens de la question du genre ? Prêtez l'oreille à Tirésias, qui fut un homme et qui fut une femme... De l'Enéide à Facebook, des Amazones aux féministes, de la colère d'Achille aux clashs entre rappeurs, et de l'Olympe de Zeus à l'Elysée jupitérien, Christophe Ono-dit-Biot montre, en une minute ou un tout petit peu plus, et avec malice et érudition, comment les Grecs et les Romains peuvent nous aider à mieux comprendre notre époque. Certaines des chroniques de cet ouvrage ont été publiées dans Le Point.

Editeur : Observatoire (Editions de l') (Broché)

De : Christophe Ono-dit-Biot