Les derniers livres de Abbès Zouache

Créez gratuitement votre compte Evernext pour être averti de tous les événements de Abbès Zouache.

Créer mon compte

jeudi 12 septembre

Cet ouvrage associe des historiens et des archéologues européens, américains et égyptiens. Il envisage la guerre et la paix comme un couple indissociable, en interaction permanente. Les travaux ici réunis montrent que cette interaction était particulièrement prégnante dans le Proche-Orient arabe et musulman des Xe - XVIe siècles, période durant laquelle une classe de guerriers non arabes créa de nouveaux régimes politiques marqués par une forte militarisation du pouvoir. Ces guerriers firent de la guerre et de la paix des outils de gestion des hommes et des territoires, qu'ils utilisèrent selon leur bon gré, toujours afin de promouvoir et pérenniser leur pouvoir. Ce livre montre aussi que l'activité de ces guerriers ne se limita pas au champ militaire. Les contributions qui y sont rassemblées permettent de réfuter la thèse suivant laquelle au Proche-Orient, les guerriers constituaient une caste déconnectée des autres groupes sociaux. Certes, ils formaient un groupe à part, qui prit en charge la lutte contre les croisés et les mongols dont les attaques semblèrent, un temps, menacer l'existence même du Daar al-islaam. Mais les guerriers n'étaient pas isolés des autres groupes sociaux, avec lesquels ils partageaient bien des valeurs et des pratiques culturelles. Leur activité était multiforme. Elle ne se cantonnait pas aux domaines politique et militaire : ils investirent aussi les champs religieux, économique et culturel. Progressivement, avec le soutien des élites civiles et religieuses sur lesquelles ils s'appuyaient pour gouverner et avec lesquelles ils se mêlaient, ils modelèrent en profondeur les sociétés qu'ils dominaient.

Editeur : IFAO (Relié)

De : Mathieu Eychenne, Stéphane Pradines, Abbès Zouache, Collectif