Joaquin Phoenix : dernières sorties Disney+ et passages TV

Créez gratuitement votre compte Evernext pour être averti de toutes les actualités de Joaquin Phoenix.

Créer mon compte

Demain
 

Joaquin Phoenix : un acteur possédé

Télévision : dimanche 26 mai à 20:05-21:00 sur Arte

documentaire cinéma

Rejeton de la contre-culture américaine, Joaquin Phoenix, né en 1974, a grandi dans une famille hippie, artiste et mystique. Joaquin, alors enfant, et son frère River, star adolescente, tournent à Hollywood pour subvenir à ses besoins. En 1993, la mort de l'aîné, d'une overdose, n'empêchera pas le jeune homme de revenir au cinéma, dont il s'était éloigné à l'adolescence. Six mois après la mort de River, il tourne dans "Prête à tout", sous la direction de Gus Van Sant. Deux films lanceront véritablement sa carrière : "Gladiator" de Ridley Scott, où il endosse le second rôle sous les atours livides de l'empereur Commode, et le biopic "Walk the Line" de James Mangold où il incarne à la perfection l'icône country Johnny Cash, trouvant l'attitude et les intonations justes, y compris au micro.

Aujourd'hui
 

Napoléon

Télévision : samedi 25 mai à 09:36-12:10 sur Canal +

film : biographie

Fin du XVIIIe siècle, dans un royaume de France en proie à de graves troubles. Issu d'une famille de la petite noblesse corse, le jeune Napoléon Bonaparte, lieutenant dans le régiment d'artillerie de la Fère, accomplit avec grand brio les différentes missions de répression qui lui sont confiées. Nommé capitaine en 1793, il se montre une nouvelle fois intraitable au cours du conflit qui oppose le pays au Saint-Empire romain germanique. L'ambitieux Napoléon poursuit ainsi son irrésistible ascension et obtient le grade de général deux ans plus tard, peu avant sa rencontre avec une séduisante et charismatique veuve, Joséphine de Beauharnais... - Critique : Après Moïse et Christophe Colomb, pourquoi pas Napoléon ? Ce n’est pas la modestie qui étouffe Ridley Scott. Toute proportion gardée, on jurerait qu’il s’est un peu reconnu dans la folie des grandeurs de l’Empereur, dans son manque certain d’humour et son art de mettre en scène la guerre. Les batailles, c’est à peu près la seule chose digne d’être sauvée. Celle, victorieuse, d’Austerlitz, avec ses soldats russes encerclés puis piégés au-dessus des étangs gelés. Mais aussi la grande débâcle de Waterloo, révélant des Britanniques parfaitement organisés, grâce à la formation en carrés de leur infanterie. Les amateurs du Prussien Carl von Clausewitz ou des parties de Risk apprécieront. Un génie de la stratégie militaire et un envahisseur sanguinaire, voilà à quoi s’arrête ce portrait du général au bicorne. C’est insuffisant. Et désinvolte quant à la vérité factuelle – les tirs au canon sur les pyramides d’Égypte font partie des premières inexactitudes relevées par les historiens. Rien sur la politique de Napoléon en France, sa gouvernance, ses tactiques, son despotisme complexe ? Un portrait qui frise la farce Le film dure pourtant deux heures et quarante minutes, mais ne fait qu’aligner des dates, en survolant de manière très superficielle ce qu’elles recouvrent, comme dans une bande-annonce. Le siège de Toulon, en 1793 (première victoire décisive), le coup d’État de 1799, le rôle de Premier consul, le sacre d’Empereur… Un seul autre personnage se détache, celui de l’épouse, Joséphine de Beauharnais (Vanessa Kirby), montrée comme une forte tête, capable de lui résister. Mais même cette impératrice, forcée à divorcer, n’existe pas vraiment, sinon comme un fantasme projeté par Napoléon, qui lui écrit des lettres enflammées – et dénuées de la moindre poésie. Ce qu’elle ressent, ce qu’elle pense ne sont jamais fouillés. On se demande d’ailleurs si la dame l’aime vraiment, ce nabot mal poli. Et comment le pourrait-elle, tant Ridley Scott fait de l’Aigle un laideron, un tyran quasiment autiste et un piètre amant. Le portrait, chargé, frise la farce involontaire. L’utilisation de la langue de Shakespeare dans la bouche du Corse pleurard très attaché à sa maman n’arrange rien. Pas plus que l’interprétation de Joaquin Phoenix – impossible de voir en lui Napoléon, on ne voit que l’acteur (ou le chanteur Serge Lama ?), figé dans son rôle. Bref, si l’on était cocardier, on pourrait soupçonner une opération téléguidée par les services secrets britanniques…

Année : 2023

Avec : Ben Miles, Dale Mercer, Francesca Jaynes, Joaquin Phoenix, John Hollingworth, Julian Rhind-Tutt, Mark Bonnar, Matthew Needham, Paul Rhys, Rupert Everett, Sinéad Cusack, Tahar Rahim, Vanessa Kirby, Youssef Kerkour

Hier
 

Napoléon

Télévision : 24 mai à 21:10-23:44 sur Canal +

film : biographie

Fin du XVIIIe siècle, dans un royaume de France en proie à de graves troubles. Issu d'une famille de la petite noblesse corse, le jeune Napoléon Bonaparte, lieutenant dans le régiment d'artillerie de la Fère, accomplit avec grand brio les différentes missions de répression qui lui sont confiées. Nommé capitaine en 1793, il se montre une nouvelle fois intraitable au cours du conflit qui oppose le pays au Saint-Empire romain germanique. L'ambitieux Napoléon poursuit ainsi son irrésistible ascension et obtient le grade de général deux ans plus tard, peu avant sa rencontre avec une séduisante et charismatique veuve, Joséphine de Beauharnais... - Critique : Après Moïse et Christophe Colomb, pourquoi pas Napoléon ? Ce n’est pas la modestie qui étouffe Ridley Scott. Toute proportion gardée, on jurerait qu’il s’est un peu reconnu dans la folie des grandeurs de l’Empereur, dans son manque certain d’humour et son art de mettre en scène la guerre. Les batailles, c’est à peu près la seule chose digne d’être sauvée. Celle, victorieuse, d’Austerlitz, avec ses soldats russes encerclés puis piégés au-dessus des étangs gelés. Mais aussi la grande débâcle de Waterloo, révélant des Britanniques parfaitement organisés, grâce à la formation en carrés de leur infanterie. Les amateurs du Prussien Carl von Clausewitz ou des parties de Risk apprécieront. Un génie de la stratégie militaire et un envahisseur sanguinaire, voilà à quoi s’arrête ce portrait du général au bicorne. C’est insuffisant. Et désinvolte quant à la vérité factuelle – les tirs au canon sur les pyramides d’Égypte font partie des premières inexactitudes relevées par les historiens. Rien sur la politique de Napoléon en France, sa gouvernance, ses tactiques, son despotisme complexe ? Un portrait qui frise la farce Le film dure pourtant deux heures et quarante minutes, mais ne fait qu’aligner des dates, en survolant de manière très superficielle ce qu’elles recouvrent, comme dans une bande-annonce. Le siège de Toulon, en 1793 (première victoire décisive), le coup d’État de 1799, le rôle de Premier consul, le sacre d’Empereur… Un seul autre personnage se détache, celui de l’épouse, Joséphine de Beauharnais (Vanessa Kirby), montrée comme une forte tête, capable de lui résister. Mais même cette impératrice, forcée à divorcer, n’existe pas vraiment, sinon comme un fantasme projeté par Napoléon, qui lui écrit des lettres enflammées – et dénuées de la moindre poésie. Ce qu’elle ressent, ce qu’elle pense ne sont jamais fouillés. On se demande d’ailleurs si la dame l’aime vraiment, ce nabot mal poli. Et comment le pourrait-elle, tant Ridley Scott fait de l’Aigle un laideron, un tyran quasiment autiste et un piètre amant. Le portrait, chargé, frise la farce involontaire. L’utilisation de la langue de Shakespeare dans la bouche du Corse pleurard très attaché à sa maman n’arrange rien. Pas plus que l’interprétation de Joaquin Phoenix – impossible de voir en lui Napoléon, on ne voit que l’acteur (ou le chanteur Serge Lama ?), figé dans son rôle. Bref, si l’on était cocardier, on pourrait soupçonner une opération téléguidée par les services secrets britanniques…

Année : 2023

Avec : Ben Miles, Dale Mercer, Francesca Jaynes, Joaquin Phoenix, John Hollingworth, Julian Rhind-Tutt, Mark Bonnar, Matthew Needham, Paul Rhys, Rupert Everett, Sinéad Cusack, Tahar Rahim, Vanessa Kirby, Youssef Kerkour

Récemment en mai
 

Joaquin Phoenix : Un acteur possédé

Télévision : 12 mai à 22:55-23:50 sur Arte

documentaire cinéma

Rejeton de la contre-culture américaine, Joaquin Phoenix, né en 1974, a grandi dans une famille hippie, artiste et mystique. Joaquin, alors enfant, et son frère River, star adolescente, tournent à Hollywood pour subvenir à ses besoins. En 1993, la mort de l'aîné, d'une overdose, n'empêchera pas le jeune homme de revenir au cinéma, dont il s'était éloigné à l'adolescence. Six mois après la mort de River, il tourne dans "Prête à tout", sous la direction de Gus Van Sant. Deux films lanceront véritablement sa carrière : "Gladiator" de Ridley Scott, où il endosse le second rôle sous les atours livides de l'empereur Commode, et le biopic "Walk the Line" de James Mangold où il incarne à la perfection l'icône country Johnny Cash, trouvant l'attitude et les intonations justes, y compris au micro.

Récemment en mars
 

Signes

Disney+ : 5 mars

À Bucks County, en Pennsylvanie. Après la perte de sa femme, Graham Hess a rendu sa charge de pasteur. Tout en s'occupant de sa ferme, il tente d'élever de son mieux ses deux enfants, Morgan et Bo. Son jeune frère Merrill, une ancienne gloire du base-ball, est revenu vivre avec lui pour l'aider. Un matin, la petite famille découvre l'apparition dans ses champs de gigantesques signes et cercles étranges. Des extra-terrestres seraient-ils à l'origine de tels phénomènes surnaturels ? Graham et Merrill vont s'efforcer de percer le mystère qui entoure ces dessins.

De : M Night Shyamalan

Avec : Mel Gibson, Joaquin Phoenix, Rory Culkin, Abigail Breslin, Cherry Jones, M Night Shyamalan, Patricia Kalember

Récemment en mars
 

Le Village

Disney+ : 5 mars

Une petite communauté isolée vit dans la terrifiante certitude qu'une race de créatures mythiques peuple les bois entourant le village. Cette force maléfique est si menaçante que personne n'ose s'aventurer au-delà des dernières maisons, et encore moins pénétrer dans les bois... Le jeune Lucius Hunt, un garçon entêté, est cependant bien décidé à aller voir ce qui se cache par-delà des limites du village, et son audace menace de changer à jamais l'avenir de tous...

De : M Night Shyamalan

Avec : Bryce Dallas Howard, Joaquin Phoenix, Adrien Brody, William Hurt, Sigourney Weaver, Brendan Gleeson, Cherry Jones

Récemment en mars
 

Frère des ours

Disney+ : 5 mars

Un garçon inuit impulsif nommé Kenai tue un ours pour venger la mort de son frère. Les Esprits décident alors de le transformer en ours pour le punir. Kenai doit apprendre à devenir l'un d'eux pour survivre. Pendant son voyage, il recontrera l'ourson Koda, les élans Rutt et Tuke et bien d'autres encore, qui l'accompagneront dans sa quête pour redevenir humain.

De : Aaron Blaise, Robert Walker

Avec : Joaquin Phoenix, Jeremy Suarez, Jason Raize, Rick Moranis, Dave Thomas, D B Sweeney, Joan Copeland

Récemment en mars
 

Walk the Line

Disney+ : 5 mars

En retraçant le destin du chanteur country-rock Johnny Cash, Walk the line évoque la naissance d'un nouveau style d'artiste, celle d'un homme qui au-delà de ses colères, des ravages de la dépendance et des tentations du statut de star, a tout dépassé pour devenir une icône.C'est aussi le parcours d'un homme qui, du fond de la période la plus noire de sa vie, a été porté par une histoire d'amour fusionnelle avec June Carter. Leur passion a nourri son art tout au long de sa vie.Cette saga est marquée par les thèmes qui feront la force de la musique de Cash et de son style minimaliste : la mort, l'amour, la trahison, le péché, l'espoir et la foi.

De : James Mangold

Avec : Joaquin Phoenix, Reese Witherspoon, Ginnifer Goodwin, Robert Patrick, Dallas Roberts, Dan John Miller, Larry Bagby

Récemment en février
 

Gladiator

Netflix : 29 février

Le général romain Maximus est le plus fidèle soutien de l'empereur Marc Aurèle, qu'il a conduit de victoire en victoire avec une bravoure et un dévouement exemplaires. Jaloux du prestige de Maximus, et plus encore de l'amour que lui voue l'empereur, le fils de Marc Aurèle, Commode, s'arroge brutalement le pouvoir, puis ordonne l'arrestation du général et son exécution. Maximus échappe à ses assassins mais ne peut empêcher le massacre de sa famille. Capturé par un marchand d'esclaves, il devient gladiateur et prépare sa vengeance.

De : Ridley Scott

Avec : Russell Crowe, Joaquin Phoenix, Connie Nielsen, Oliver Reed, Richard Harris, Derek Jacobi, Djimon Hounsou

Récemment en février
 

Joker

Prime Video : 10 février

Dans les années 1980, à Gotham City, Arthur Fleck, un humoriste de stand‐up raté, bascule dans la folie et devient le Joker.

De : Todd Phillips

Avec : Joaquin Phoenix, Robert De Niro, Zazie Beetz, Frances Conroy, Brett Cullen, Shea Whigham, Bill Camp

Récemment en janvier
 

Joker

Prime Video : 3 janvier

Dans les années 1980, à Gotham City, Arthur Fleck, un humoriste de stand‐up raté, bascule dans la folie et devient le Joker.

De : Todd Phillips

Avec : Joaquin Phoenix, Robert De Niro, Zazie Beetz, Frances Conroy, Brett Cullen, Shea Whigham, Bill Camp

Récemment en décembre
 

Gladiator (Édition Titans of Cult - SteelBook 4K ...

DVD/Blu-ray : 13 décembre 2023

Editeur : Universal Pictures France

Année : 2000

De : Ridley Scott

Avec : Russell Crowe, Joaquin Phoenix, Connie Nielsen, Oliver Reed, Richard Harris, Derek Jacobi, Djimon Hounsou, David Schofield

Récemment en novembre
 

Napoléon

Apple TV+ : 29 novembre 2023

Fresque spectaculaire, Napoléon s'attache à l'ascension et à la chute de l'Empereur Napoléon Bonaparte. Le film retrace la conquête acharnée du pouvoir par Bonaparte à travers le prisme de ses rapports passionnels et tourmentés avec Joséphine, le grand amour de sa vie. Auteur d'épopées mémorables, Ridley Scott évoque le génie militaire ainsi que les stratégies politiques de Napoléon, tout en mettant en scène des séquences de bataille parmi les plus impressionnantes jamais filmées.

De : Ridley Scott

Avec : Joaquin Phoenix, Vanessa Kirby, Tahar Rahim, Ben Miles, John Hollingworth, Youssef Kerkour, Davide Tucci