Les derniers livres de : A la ligne

Créez gratuitement votre compte Evernext pour être averti de tous les événements de : A la ligne.

Créer mon compte

jeudi 14 novembre 2019

Près de quarante ans après sa disparition, le seul nom de Glenn Gould (1932-1982) est devenu un sésame. Au-delà de sa réputation d'interprète, le grand pianiste canadien représente aujourd'hui un mythe culturel, un parcours hors norme et un personnage savoureusement excentrique que ce volume permet de découvrir. Pour un public toujours nombreux et fervent, Gould s'identifie à Bach, aux Variations Goldberg notamment, comme Callas à Verdi ou Karajan à Beethoven. Il demeure l'une des personnalités les plus marquantes du monde musical. Non seulement comme pianiste, mais aussi comme compositeur, écrivain, sociologue, théoricien et prophète de nouveaux modes de communication, comme moraliste enfin. " Je suis, disait-il, un écrivain canadien et un homme de communication qui joue du piano à ses moments perdus". Bruno Monsaingeon a réuni, traduit et publié l'intégralité de ses écrits. Ces textes, que leur contenu soit d'ordre autobiographique, philosophique, anthropologique ou purement musical, qu'ils relèvent de l'art du portrait ou celui de l'interview, ont marqué la pensée contemporaine et révèlent tout un pan méconnu de la personnalité et du génie de Gould. Regroupés pour la première fois, ils sont l'oeuvre d'un écrivain dont la réflexion sur la musique atteint à l'universel. Ce volume contient : " Dans l'antre de l'alchimiste ", par Bruno Monsaingeon - Non, je ne suis pas du tout un excentrique - Le Dernier Puritain - Contrepoint à la ligne - " Glenn Gould au-delà du temps ", par Bruno Monsaingeon.

Editeur : Robert Laffont (Broché)

De : Bruno Monsaingeon

Sérieux, t'en penses quoi ? ce sont des mots de l'actualité glanés dans les médias, au collège ou à la maison, que de jeunes curieux cherchent à comprendre, à expliquer... pour aller plus loin que le bout de leur nez. Et toujours en 3 cases ! De A comme Algorithme à Z comme Zombie, Sérieux, t'en penses quoi ? est un recueil de strips destiné aux jeunes lecteurs à partir de la 6e. Chloé, Stan, Gaspard, Duvet le piaf et Alphone le smartphone s'emparent de termes d'actualité, des plus graves aux plus légers, pour réfléchir, s'amuser, prendre du recul, développer leur esprit critique... et commettre quelques pirouettes et jeux de mots ! Par un graphisme à la ligne claire et des textes synthétiques, c'est l'esprit satirique du dessin de presse qui est transmis aux collégiens, avec humour, ouverture d'esprit et conviction. Les 86 strips sont accompagnés d'illustrations pleine page où nos héros sortent des cases... ''

Editeur : Velvet (Broché)

De : Ray Clid

mardi 31 décembre 2019

Des textes de Jean Muno (1924-1988), l'un des grands écrivains de langue française, des dessins au trait de Royer, le grand dessinateur du Soi, réunis dans un livre incontournable. L'un prend les choses au mot, l'autre les pêche à la ligne. Jean Muno et Royer avaient tout pour s'entendre. Les personnages de Royer sont nos délégués dans un espace épuré, qui met à nu ses absurdités, ou du moins ses logiques qui ne sont pas encore admises. Le rire que ces planches suscitent en devient étrange, inquiétant, vertigineux. Muno, lui, a d'abord soin de nous rassurer. Mais, bientôt, le langage impose ses lois, prend le pas sur l'anecdote, lui confère une autre dimension, et nous induit, lentement mais sûrement, en incertitude. L'alternance de ces deux univers cousins, à la faveur de ce livre qui les fait se rencontrer et se répondre est, pour le lecteur, l'occasion d'une fabuleuse échappée belle aux contingences du quotidien, ou l'invite, guidé par les images de l'un et les fables de l'autre.

Editeur : Samsa (Editions) (Broché)

De : Jean Muno, Jean Royer, Jacques de Decker

jeudi 2 janvier

Les entrepôts Macdonald, immense parallélépipède de béton le long du boulevard Macdonald (Paris 19e), est le plus long bâtiment du Paris intramuros. Longtemps caché derrière une rangée d'arbres, réduit des décennies durant à l'état d'un entrepôt embranché entre rail et autoroute, il est aujourd'hui l'un des piliers de la réhabilitation urbaine du nord-est parisien. La Ville engendre, le plus souvent à ses marges, d'extraordinaires bâtiments qui sont le fruit de circonstances foncières et industrielles particulières. C'est le cas de ce bâtiment majeur, long de 612 mètres construit à la fin des années 1960 sur un terrain de plus de 5 hectares. Lors de sa réception, en 1969, les qualificatifs ne manquent pas pour vanter la plus importante réalisation en Europe en matière de réception, stockage et distribution de marchandises. Pour sa part, son architecte, Marcel Forest, parle de " socle pour des constructions futures ", posant son bâtiment sur une trame de poteaux massifs, " alignés comme des soldats qui font leur travail " pour paraphraser Le Corbusier. De leur côté Floris Alkemade et Milena Wysoczynska, les architectes qui ont opéré la reconversion, parlent d'une structure sans fin et intemporelle qui les faisait halluciner. Tout est donc hors-norme dans cette histoire, y compris la complexité de passer d'une génération à une autre, de changer la destination des lieux, pour que le bâtiment soit le socle d'une aventure contemporaine et la clé de l'urbanisation d'un territoire déshérité. Cette aventure peu commune est l'objet du texte de Camille Picard qui a porté le projet jusqu'à son aboutissement pour la Caisse des dépôts. L'auteur livre les clés, côté maîtrise d'ouvrage, de ce que peut être une aventure urbaine, depuis la redécouverte des potentialités du lieu jusqu'à l'aboutissement d'un nouveau quartier, relié à la ligne de tramway qui court le long des boulevards des Maréchaux, et équipé d'une nouvelle gare, Rosa Parks, pour relier les quartiers de la Porte d'Aubervilliers séparés par les importantes coupures ferroviaires du faisceau de la gare de l'est. Pour la première fois, sur une opération d'une telle envergure, l'histoire est racontée de l'intérieur, comme une enquête, et met en scène la panoplie des innombrables métiers et des personnages (politiques, financiers, juristes, aménageurs, promoteurs, urbanistes, architectes) qui sont nécessaires à la réalisation d'un projet urbain d'envergure. Le texte de Camille Picard est accompagné d'un texte des deux architectes, en forme de manifeste sur l'héritage culturel et le modernisme en architecture. L'ouvrage est également illustré de photographies qui racontent l'avancement du chantier. En fin d'ouvrage, l'écrivain Claude Eveno propose une visite du quartier, une ballade de jour et de nuit, à la rencontre des habitants qui se sont installés, à la découverte des cafés et des lieux marchands. Comment un territoire des limites s'est intégré au coeur de la ville.

Editeur : Dominique Carré (Broché)

De : Camille Picard, Hannah Darabi, Cyrille Weiner, Claude Eveno

dimanche 5 janvier

L'extraordinaire épopée d'un jeune marin dans les années soixante. Marseille, le 30 septembre 1963. Julien, 17 ans, embarque pour la première fois, sur le Togana, cargo affecté à la ligne de l'Extrême-Orient. Commence pour lui une "aventure" peu commune, qui va le confronter aux adultes et le plonger dans l'univers très particulier des marins de commerce. Son voyage va le mener dans les ports de l'Extrême-Orient, de l'Afrique et ceux de la mer du Nord. Julien va découvrir, avec gourmandise, la sexualité et succomber, à Saïgon, au charme de la belle Bào Châu. Ce récit relate la vie d'un marin de commerce dans les années 60, vécue par le jeune Julien. Il nous fait partager ses découvertes, ses étonnements, ses interrogations, ses révoltes, ses émerveillements et ses espoirs.

Editeur : Nombre 7 (Broché)

De : Alain Bessière