Les derniers films et séries Netflix de 45 tours

Créez gratuitement votre compte Evernext pour être averti de tous les événements de 45 tours.

Créer mon compte

vendredi 24 février 2017

documentaire

Du 78-tours au fichier MP3 - Au-delà de l'influence artistique qu'ils exercent sur la musique, les disques, les cassettes, les CD ou les MP3 sont le reflet de leur époque et, en tant que tels, constituent une manifestation concrète des conflits de générations. La guerre qui opposa le 33 au 45-tours, l'invention du concept album par Sinatra, la révolution menée par Dylan avec son single «Like a Rolling Stone», la cassette audio et son usage par les fans de Grateful Dead, l'avènement du vidéoclip, du MP3, l'exploitation du potentiel d'Internet par Stromae ou Beyoncé : autant de chapitres relatés ici à travers les témoignages d'Elton John, Annie Lennox, Jean-Michel Jarre, Catherine Ringer, Mark Knopfler, Questlove ou Jerry Leiber et Mike Stoller.

Année : 2016

De : Maro Chermayeff, Christine Le Goff

mercredi 17 mai 2017

magazine d'actualité

Musiques au coeur des Européens - Pour la première fois depuis longtemps les ventes de musiques s'envolent dans toute l'Union européenne. L'émission tente de comprendre les raisons de cet engouement. Au sommaire : Suède, l'usine à tubes - Stockholm est la ville qui possède le plus de studios d'enregistrement par habitant au monde. C'est aussi en Suède qu'est née la plus grosse plateforme du monde de musique en ligne, Spotify. Quel est leur secret ? République tchèque, le royaume du vinyle - Les ventes de vinyles ont détrôné les ventes de CD l'an dernier en Europe. Le monde entier vient presser ses 33 tours et 45 tours en République tchèque. Ukraine, la révolution en chantant - Jamala, la gagnante de l'Eurovision 2016, est Tatare de Crimée. En Ukraine, la musique est au coeur de la révolution.

Présenté par : Véronique Auger

dimanche 23 juillet 2017

world music

Jimmy Cliff - Les titres «Hacuna Matata» et «Reggae Night» ont contribué à faire de Jimmy Cliff une légende vivante de la musique jamaïcaine. Après avoir débuté sa carrière à 15 ans par un 45 tours de ska («Miss Jamaica»), James Chambers, de son vrai nom, enregistre quelques reprises qui font mouche telles que «Many Rivers to Cross» ou «Sitting in Limbo». Mais c'est sa capacité à ouvrir le reggae à d'autres courants musicaux qui lui permet de conjuguer succès et longévité.

Avec : Jimmy Cliff

samedi 12 août 2017

documentaire

La sortie, le 1er juin 1967, de «Sgt. Pepper's Lonely Hearts Club Band», des Beatles, a bouleversé le monde de la pop music. En treize morceaux et 39 minutes, les «Fab Four» renouvelaient le concept même d'«album», jusqu'alors considéré comme une simple compilation de 45 tours. L'histoire en fil rouge d'une fanfare imaginaire et une constante inventivité sonore trouve son illustration visuelle avec la célèbre pochette où une cinquantaine de personnalités semblent prendre la pose à côtés des musiciens et de leurs effigies en carton. Enregistrée pendant cinq mois, portée par des textes énigmatiques et poétiques, cette oeuvre totale influencera un nombre incalculable d'artistes.

Année : 2017

De : Francis Hanley

documentaire

La sortie, le 1er juin 1967, de «Sgt. Pepper's Lonely Hearts Club Band», des Beatles, a bouleversé le monde de la pop music. En treize morceaux et 39 minutes, les «Fab Four» renouvelaient le concept même d'«album», jusqu'alors considéré comme une simple compilation de 45 tours. L'histoire en fil rouge d'une fanfare imaginaire et une constante inventivité sonore trouve son illustration visuelle avec la célèbre pochette où une cinquantaine de personnalités semblent prendre la pose à côtés des musiciens et de leurs effigies en carton. Enregistrée pendant cinq mois, portée par des textes énigmatiques et poétiques, cette oeuvre totale influencera un nombre incalculable d'artistes.

Année : 2017

De : Francis Hanley

samedi 26 août 2017

documentaire

La sortie, le 1er juin 1967, de «Sgt. Pepper's Lonely Hearts Club Band», des Beatles, a bouleversé le monde de la pop music. En treize morceaux et 39 minutes, les «Fab Four» renouvelaient le concept même d'«album», jusqu'alors considéré comme une simple compilation de 45 tours. L'histoire en fil rouge d'une fanfare imaginaire et une constante inventivité sonore trouve son illustration visuelle avec la célèbre pochette où une cinquantaine de personnalités semblent prendre la pose à côtés des musiciens et de leurs effigies en carton. Enregistrée pendant cinq mois, portée par des textes énigmatiques et poétiques, cette oeuvre totale influencera un nombre incalculable d'artistes.

Année : 2017

De : Francis Hanley

jeudi 31 août 2017

documentaire

La sortie, le 1er juin 1967, de «Sgt. Pepper's Lonely Hearts Club Band», des Beatles, a bouleversé le monde de la pop music. En treize morceaux et 39 minutes, les «Fab Four» renouvelaient le concept même d'«album», jusqu'alors considéré comme une simple compilation de 45 tours. L'histoire en fil rouge d'une fanfare imaginaire et une constante inventivité sonore trouve son illustration visuelle avec la célèbre pochette où une cinquantaine de personnalités semblent prendre la pose à côtés des musiciens et de leurs effigies en carton. Enregistrée pendant cinq mois, portée par des textes énigmatiques et poétiques, cette oeuvre totale influencera un nombre incalculable d'artistes.

Année : 2017

De : Francis Hanley

dimanche 10 décembre 2017

film : comédie

Produit bien ficelé qui se donne les moyens de son revival années 1980. Pas très fin, mais on connaît toutes les chansons ! Critique : Tout part d'un vieux carton de 45-tours. Un soir de déprime, deux tourneurs de spectacles réécoutent les tubes de — attention à la liste — Jeanne Mas, Jean-Luc Lahaye, Lio, Desireless, Jean Schultheis, Peter & Sloane, François Feldman, Début de soirée, Images, Cookie Dingler, Sabrina et Gilbert Montagné... C'est l'éclair de génie : ils décident de monter une tournée avec tous ces « has been »... Stars 80 est un film de producteur. A savoir un produit bien ficelé où Thomas Langmann (c'est lui le producteur) se donne les moyens de sa « madeleine musicale » (il avait 16 ans au moment de Voyage, voyage) : le Stade de France et une séquence hénaurme en hommage aux Blues Brothers... On pourrait redouter l'opportunisme — le cynisme ? — de cette célébration revival, qui va, c'est couru, cartonner. Mais le film pose un regard vraiment tendre sur tous ces chanteurs, pleins de modestie, qui s'éclatent dans l'autodérision, pas toujours fine mais bon enfant. Et puis, avouons-le, on a le même carton de 45-tours à la maison ! On connaît par coeur Confidence pour confidence de Jean Schultheis (grande chanson !), on ne rechigne pas à une petite chorégraphie sur Born to be alive de Patrick Hernandez, et nos gamins se marrent grâce à C'est l'amour de Léopold Nord & Vous... On a même une petite larme à l'oeil, lorsque, dans un restau, ces anciens champions du Top 50 se rendent compte que personne ne les a oubliés. Et que celui qui n'a jamais hululé Femme libérée sous la douche nous jette la première pierre... — Guillemette Odicino

Année : 2012

dimanche 14 janvier 2018

documentaire : découvertes

Le 45 tours «Octopus» de Syd Barrett - Lors d’une vente de 8000 vinyles organisée par la Maison de la radio, «Octopus», un 45 tours de Syd Barrett estampillé ORTF, suscite l'effervescence.

De : Joëlle Oosterlinck

vendredi 2 février 2018

documentaire : découvertes

Le 45 tours «Octopus» de Syd Barrett - Lors d’une vente de 8000 vinyles organisée par la Maison de la radio, «Octopus», un 45 tours de Syd Barrett estampillé ORTF, suscite l'effervescence.

De : Joëlle Oosterlinck

vendredi 18 mai 2018

documentaire : musique

La sortie, le 1er juin 1967, de «Sgt. Pepper's Lonely Hearts Club Band», des Beatles, a bouleversé le monde de la pop music. En treize morceaux et 39 minutes, les «Fab Four» renouvelaient le concept même d'«album», jusqu'alors considéré comme une simple compilation de 45 tours. L'histoire en fil rouge d'une fanfare imaginaire et une constante inventivité sonore trouve son illustration visuelle avec la célèbre pochette où une cinquantaine de personnalités semblent prendre la pose à côtés des musiciens et de leurs effigies en carton. Enregistrée pendant cinq mois, portée par des textes énigmatiques et poétiques, cette oeuvre totale influencera un nombre incalculable d'artistes. Critique : C’est un album qu’on s’est remis des centaines de fois, alors pourquoi les mêmes frissons, encore, à la 827e écoute de Sgt. Pepper’s Lonely Hearts Club Band ? C’est le secret des chefs-d’œuvre. Le genre de mystère qui taraude Howard Goodall, et qui pousse l’auteur-compositeur à scruter la genèse du disque dans ce documentaire ensorcelant. En novembre 1966, les Beatles se lassent des concerts où les cris des fans recouvrent le son des instruments. Pour arrêter de tourner en rond, ils s’enferment cinq mois dans leur studio d’Abbey Road, qu’ils transforment en laboratoire. En sortira l’album Sgt. Pepper’s…, impensable collage aux mille influences venues de plusieurs continents, irrésistible voyage à travers l’histoire de la musique. Fait rare pour l’époque, le disque est enregistré piste par piste, instrument par instrument. Cinquante ans plus tard, Howard Goodall joue aux archéologues, scrutant chaque détail des principaux morceaux du monument. Bidouillages de magnétophones, utilisations d’instruments classiques du xviiie, rôle du si bémol dans le psychédélisme de Lucy in the sky with diamonds… Cette plongée dans le processus de création des Fab Four est d’autant plus fascinante qu’elle permet de visualiser leur génie : parmi l’infinité de choix possibles, George Martin et ses hommes semblent toujours avoir fait le bon. Habile, Howard Goodall relie les sons à une histoire, celle que raconte l’album dans son ensemble et chaque titre en particulier, aux arcs narratifs parfois complexes. Technique mais très clair, le film se distingue aussi par son utilisation intelligente des archives et son audacieuse mise en images. Et donne envie de réécouter cet album mythique une 828e fois.

Année : 2017

De : Francis Hanley

Album 10 titres
- 45 tours
- Station Othoniel
- Elle est beau comme Rimbaud
- Comme je t’aime
- Je reviens à toi
- Comment allez-vous ?
- Seul définitivement
- Le Temps perdu
- Je panique en douceur
- Un chagrin n’arrive jamais seul (Alléluia)

Editeur : Barclay (Numérique)

De : Marc Lavoine

samedi 26 mai 2018

documentaire : musique

La sortie, le 1er juin 1967, de «Sgt. Pepper's Lonely Hearts Club Band», des Beatles, a bouleversé le monde de la pop music. En treize morceaux et 39 minutes, les «Fab Four» renouvelaient le concept même d'«album», jusqu'alors considéré comme une simple compilation de 45 tours. L'histoire en fil rouge d'une fanfare imaginaire et une constante inventivité sonore trouve son illustration visuelle avec la célèbre pochette où une cinquantaine de personnalités semblent prendre la pose à côtés des musiciens et de leurs effigies en carton. Enregistrée pendant cinq mois, portée par des textes énigmatiques et poétiques, cette oeuvre totale influencera un nombre incalculable d'artistes. Critique : C’est un album qu’on s’est remis des centaines de fois, alors pourquoi les mêmes frissons, encore, à la 827e écoute de Sgt. Pepper’s Lonely Hearts Club Band ? C’est le secret des chefs-d’œuvre. Le genre de mystère qui taraude Howard Goodall, et qui pousse l’auteur-compositeur à scruter la genèse du disque dans ce documentaire ensorcelant. En novembre 1966, les Beatles se lassent des concerts où les cris des fans recouvrent le son des instruments. Pour arrêter de tourner en rond, ils s’enferment cinq mois dans leur studio d’Abbey Road, qu’ils transforment en laboratoire. En sortira l’album Sgt. Pepper’s…, impensable collage aux mille influences venues de plusieurs continents, irrésistible voyage à travers l’histoire de la musique. Fait rare pour l’époque, le disque est enregistré piste par piste, instrument par instrument. Cinquante ans plus tard, Howard Goodall joue aux archéologues, scrutant chaque détail des principaux morceaux du monument. Bidouillages de magnétophones, utilisations d’instruments classiques du xviiie, rôle du si bémol dans le psychédélisme de Lucy in the sky with diamonds… Cette plongée dans le processus de création des Fab Four est d’autant plus fascinante qu’elle permet de visualiser leur génie : parmi l’infinité de choix possibles, George Martin et ses hommes semblent toujours avoir fait le bon. Habile, Howard Goodall relie les sons à une histoire, celle que raconte l’album dans son ensemble et chaque titre en particulier, aux arcs narratifs parfois complexes. Technique mais très clair, le film se distingue aussi par son utilisation intelligente des archives et son audacieuse mise en images. Et donne envie de réécouter cet album mythique une 828e fois.

Année : 2017

De : Francis Hanley

lundi 1er octobre 2018

Magazine musical

La chanteuse Guadeloupéenne Tanya Saint-Val, le musicien martiniquais Victor Ô, et les membres du duo alsaco-polynésien Vaiteani mettent les sonorités créoles à l'honneur. Ensemble, ils évoquent leurs sources d'inspiration et les spécificités de leur musique. Tanya Saint-Val a toujours évolué dans le monde de la musique. Très tôt, elle imite sa grand-mère qui chante de l'opérette. Sa mère possède un magasin de disques à Pointe-à-Pitre où elle découvre le jazz et les musiques africaines, tandis que son père, Tino Saint-Val, est un chanteur de charme à la notoriété locale, auteur de quelques 45 tours. En conclusion de l'émission, elle entraîne les télespectateurs dans son Paris intime et dévoile les aspects les plus personnels de sa vision artistique.

Année : 2018

Avec : Victor Ô, Tanya Saint-Val, Vaiteani

Présenté par : Amanda Scott

vendredi 5 octobre 2018

Magazine musical

La chanteuse Guadeloupéenne Tanya Saint-Val, le musicien martiniquais Victor Ô, et les membres du duo alsaco-polynésien Vaiteani mettent les sonorités créoles à l'honneur. Ensemble, ils évoquent leurs sources d'inspiration et les spécificités de leur musique. Tanya Saint-Val a toujours évolué dans le monde de la musique. Très tôt, elle imite sa grand-mère qui chante de l'opérette. Sa mère possède un magasin de disques à Pointe-à-Pitre où elle découvre le jazz et les musiques africaines, tandis que son père, Tino Saint-Val, est un chanteur de charme à la notoriété locale, auteur de quelques 45 tours. En conclusion de l'émission, elle entraîne les télespectateurs dans son Paris intime et dévoile les aspects les plus personnels de sa vision artistique.

Année : 2018

Avec : Victor Ô, Tanya Saint-Val, Vaiteani

Présenté par : Amanda Scott

samedi 13 octobre 2018

Magazine musical

La chanteuse Guadeloupéenne Tanya Saint-Val, le musicien martiniquais Victor Ô, et les membres du duo alsaco-polynésien Vaiteani mettent les sonorités créoles à l'honneur. Ensemble, ils évoquent leurs sources d'inspiration et les spécificités de leur musique. Tanya Saint-Val a toujours évolué dans le monde de la musique. Très tôt, elle imite sa grand-mère qui chante de l'opérette. Sa mère possède un magasin de disques à Pointe-à-Pitre où elle découvre le jazz et les musiques africaines, tandis que son père, Tino Saint-Val, est un chanteur de charme à la notoriété locale, auteur de quelques 45 tours. En conclusion de l'émission, elle entraîne les télespectateurs dans son Paris intime et dévoile les aspects les plus personnels de sa vision artistique.

Année : 2018

Avec : Victor Ô, Tanya Saint-Val, Vaiteani

Présenté par : Amanda Scott

mercredi 17 octobre 2018

C'est l'histoire d'un adolescent qui imposa le rock en France auprès des jeunes et des moins jeunes, dès 1960. En 50 ans de carrière, Johnny Hallyday a vendu plus de 60 millions de disques, rempli plusieurs fois le Stade de France,... Mais il est surtout devenu un mythe, une légende, un trésor national vivant ! Ce livre retrace sa carrière depuis ses premiers pas dans le monde de la musique jusqu'à aujourd'hui, à travers l'intégralité de ses albums, de ses premiers 45 tours aux derniers CD. Illustré par plus de 800 pochettes, dont certaines rarissimes, il reprend et analyse, année par année, tous les événements qui ont marqué la vie professionnelle du rockeur et déterminé sa carrière, détaillant précisément chaque disque, racontant chaque chanson. Un ouvrage indispensable pour tous ceux qui aiment Johnny Hallyday !

Editeur : EPA Editions

De : Jean-William Thoury, Gilles Verlant

samedi 15 décembre 2018

Magazine musical

La chanteuse Guadeloupéenne Tanya Saint-Val, le musicien martiniquais Victor Ô, et les membres du duo alsaco-polynésien Vaiteani mettent les sonorités créoles à l'honneur. Ensemble, ils évoquent leurs sources d'inspiration et les spécificités de leur musique. Tanya Saint-Val a toujours évolué dans le monde de la musique. Très tôt, elle imite sa grand-mère qui chante de l'opérette. Sa mère possède un magasin de disques à Pointe-à-Pitre où elle découvre le jazz et les musiques africaines, tandis que son père, Tino Saint-Val, est un chanteur de charme à la notoriété locale, auteur de quelques 45 tours. En conclusion de l'émission, elle entraîne les télespectateurs dans son Paris intime et dévoile les aspects les plus personnels de sa vision artistique.

Année : 2018

Avec : Victor Ô, Tanya Saint-Val, Vaiteani

Présenté par : Amanda Scott

dimanche 23 décembre 2018

Documentaire musique

Henri Salvador, le chanteur bien connu de «Zorro est arrivé» et de «Syracuse», fut passionné de jazz. Il avait d'ailleurs l'habitude d'agrémenter les faces B de ses 45 tours de ses reprises de jazz préférées. Il fut en outre un des inspirateurs fortuits de la bossa nova à la fin les années 50.

Année : 2018

De : Stéphanie Elbaz

dimanche 30 décembre 2018

Documentaire musique

Henri Salvador, le chanteur bien connu de «Zorro est arrivé» et de «Syracuse», fut passionné de jazz. Il avait d'ailleurs l'habitude d'agrémenter les faces B de ses 45 tours de ses reprises de jazz préférées. Il fut en outre un des inspirateurs fortuits de la bossa nova à la fin les années 50.

Année : 2018

De : Stéphanie Elbaz

mercredi 2 janvier 2019

Documentaire musique

Henri Salvador, le chanteur bien connu de «Zorro est arrivé» et de «Syracuse», fut passionné de jazz. Il avait d'ailleurs l'habitude d'agrémenter les faces B de ses 45 tours de ses reprises de jazz préférées. Il fut en outre un des inspirateurs fortuits de la bossa nova à la fin les années 50.

Année : 2018

De : Stéphanie Elbaz

jeudi 3 janvier 2019

Documentaire musique

Henri Salvador, le chanteur bien connu de «Zorro est arrivé» et de «Syracuse», fut passionné de jazz. Il avait d'ailleurs l'habitude d'agrémenter les faces B de ses 45 tours de ses reprises de jazz préférées. Il fut en outre un des inspirateurs fortuits de la bossa nova à la fin les années 50.

Année : 2018

De : Stéphanie Elbaz

lundi 21 janvier 2019

Documentaire musique

Henri Salvador, le chanteur bien connu de «Zorro est arrivé» et de «Syracuse», fut passionné de jazz. Il avait d'ailleurs l'habitude d'agrémenter les faces B de ses 45 tours de ses reprises de jazz préférées. Il fut en outre un des inspirateurs fortuits de la bossa nova à la fin les années 50.

Année : 2018

De : Stéphanie Elbaz

jeudi 21 mars 2019

Detroit, dans les années 70. Dans une ville encore marquée par les émeutes raciales, Danny Yzemski, jeune garçon solitaire, timide et renfermé, a du mal à trouver sa place. Sa seule échappatoire est la musique, grande passion qu'il partage avec son père, spécialiste des tubes des années 40. Mais après une tragédie familiale, la vie de Danny se trouve brusquement bouleversée. Entre une mère erratique, des soucis financiers et une société en plein mouvement, Danny risque fort de sombrer lui aussi. Grâce à un job alimentaire - pour renflouer les caisses familiales - il finit par trouver sa propre voie : la musique rock ! En compagnie des sons de Led Zeppelin, MC5, sans oublier le légendaire Iggy Pop, Danny revit. Et pas seulement ! La découverte de la culture rock va même lui permettre de réaliser son rêve : devenir disc-jockey à la radio. Et plutôt que de tourner en rond, à la manière de ses 45 tours, il s'accrochera pour vivre sa passion jusqu'au bout...

Editeur : Fleuve Editions (Broché)

De : Michael Zadoorian, Jean-François Merle

jeudi 2 mai 2019

Elle est professeur de théâtre, il est son élève. Elle a un mari, trois enfants adolescents, une vie apparemment rangée de bourgeoise de province. Elle aime les grands auteurs, il veut devenir écrivain. Elle aime les mini-jupes, il aime ses jambes. Elle le trouve brillant, il veut l'épouser. Elle s'appelle Brigitte et lui Emmanuel Mai 2017. Elle a maintenant 64 ans et lui 39. Elle tient la main du plus jeune président de la République que la France ait connu. Il dit qu'il ne serait jamais arrivé là sans elle. J'avais envie de comprendre comment une femme issue de la petite bourgeoisie de province, élevée chez les soeurs, a eu l'incroyable audace d'affronter sa famille et la morale populaire pour vivre une deuxième vie avec un homme de vingt-quatre ans de moins qu'elle. Comme je l'avais fait pour Pénélope, je me suis approchée au plus près de l'histoire de Brigitte (une fille du baby-boom elle aussi) pour savoir ce qu'elle dit d'une époque, ce qu'elle dit de nous, les Françaises. Pour cela, j'ai marché sur les pas de Brigitte à Amiens, au Touquet, en Alsace et à Paris, j'y ai rencontré des dizaines de témoins et je me suis replongée dans l'époque de la jeunesse de Brigitte, celle qu'Emmanuel n'a pas connu : l'après-guerre, le Général, les 45 Tours, mai 68, les Trente Glorieuses...

Editeur : JC Lattès (Broché)

De : Sylvie Bommel

samedi 25 mai 2019

Documentaire musique

Au-delà de l'influence artistique qu'ils exercent sur la musique, les disques, les cassettes, les CD ou les MP3 sont le reflet de leur époque et, en tant que tels, constituent une manifestation concrète des conflits de générations. La guerre qui opposa le 33 au 45-tours, l'invention du concept album par Sinatra, la révolution menée par Dylan avec son single «Like a Rolling Stone», la cassette audio et son usage par les fans de Grateful Dead, l'avènement du vidéoclip, du MP3, l'exploitation du potentiel d'Internet par Stromae ou Beyoncé : autant de chapitres relatés ici à travers les témoignages d'Elton John, Annie Lennox, Jean-Michel Jarre, Catherine Ringer, Mark Knopfler, Questlove ou Jerry Leiber et Mike Stoller.

Année : 2016

De : Maro Chermayeff, Christine Le Goff

samedi 17 août 2019
mercredi 23 octobre 2019

Jimi Hendrix occupe une place de choix dans le panthéon de la musique du xxe siècle. En quatre années seulement, il a élargi les frontières du rock comme seuls les Beatles l'avaient fait et a émancipé la guitare électrique comme personne ne l'avait fait avant lui. Jimi Hendrix, la totale est une immersion au coeur de la création hendrixienne, révélée et expliquée à partir d'interviews de Jimi Hendrix lui-même, mais aussi d'entretiens avec les producteurs, ingénieurs du son et musiciens qui ont travaillé avec lui et qui l'ont accompagné en studio durant la seconde moitié des années 1960. L'ouvrage couvre toute la courte mais intense carrière du guitar hero, de ses débuts, notamment en tant que sideman des Isley Brothers et de Little Richard, jusqu'au meilleur de ses albums posthumes, au premier rang desquels "The Cry Of Love" , "Jimi Hendrix : Blues" et les "BBC Sessions" . Entre les deux, tous les enregistrements officiels de Jimi Hendrix sortis de son vivant font l'objet d'une analyse approfondie. La grand-messe commence avec le single Hey Joe / Stone Free en 1966 et prend fin avec un autre single, Stepping Stone / Izabella en avril 1970. Entre ces deux 45 tours, trois albums studio à la confluence du blues, du rock psychédélique, du jazz et du funk qui ont largement redéfini ce qu'était le rock : "Are You Experienced" , "Axis : Bold As Love" et "Electric Ladyland" . A ces enregistrements studio, nous avons ajouté deux confessions live, elles aussi incontournables dans la discographie du guitar hero : "Live At Woodstock" et "Band Of Gypsys" . Purple Haze, Foxy Lady, Little Wing, If Six Was Nine, Voodoo Chile, Machine Gun... , toutes les pièces du puzzle hendrixien sont réunies dans Jimi Hendrix, la totale. Et le rideau se lève sur l'étoile vaudou...

Editeur : EPA Editions (Relié)

De : Jean-Michel Guesdon, Philippe Margotin

lundi 4 novembre 2019

Documentaire musique

Henri Salvador, le chanteur bien connu de «Zorro est arrivé» et de «Syracuse», fut passionné de jazz. Il avait d'ailleurs l'habitude d'agrémenter les faces B de ses 45 tours de ses reprises de jazz préférées. Il fut en outre un des inspirateurs fortuits de la bossa nova à la fin les années 50.

Année : 2018

De : Stéphanie Elbaz

samedi 9 novembre 2019

Documentaire musique

Henri Salvador, le chanteur bien connu de «Zorro est arrivé» et de «Syracuse», fut passionné de jazz. Il avait d'ailleurs l'habitude d'agrémenter les faces B de ses 45 tours de ses reprises de jazz préférées. Il fut en outre un des inspirateurs fortuits de la bossa nova à la fin les années 50.

Année : 2018

De : Stéphanie Elbaz

dimanche 17 novembre 2019

Documentaire musique

Henri Salvador, le chanteur bien connu de «Zorro est arrivé» et de «Syracuse», fut passionné de jazz. Il avait d'ailleurs l'habitude d'agrémenter les faces B de ses 45 tours de ses reprises de jazz préférées. Il fut en outre un des inspirateurs fortuits de la bossa nova à la fin les années 50.

Année : 2018

De : Stéphanie Elbaz

lundi 2 décembre 2019

Magazine musical

La chanteuse Guadeloupéenne Tanya Saint-Val, le musicien martiniquais Victor Ô, et les membres du duo alsaco-polynésien Vaiteani mettent les sonorités créoles à l'honneur. Ensemble, ils évoquent leurs sources d'inspiration et les spécificités de leur musique. Tanya Saint-Val a toujours évolué dans le monde de la musique. Très tôt, elle imite sa grand-mère qui chante de l'opérette. Sa mère possède un magasin de disques à Pointe-à-Pitre où elle découvre le jazz et les musiques africaines, tandis que son père, Tino Saint-Val, est un chanteur de charme à la notoriété locale, auteur de quelques 45 tours. En conclusion de l'émission, elle entraîne les télespectateurs dans son Paris intime et dévoile les aspects les plus personnels de sa vision artistique.

Année : 2018

Avec : Victor Ô, Tanya Saint-Val, Vaiteani

Présenté par : Amanda Scott

vendredi 6 décembre 2019

Magazine musical

La chanteuse Guadeloupéenne Tanya Saint-Val, le musicien martiniquais Victor Ô, et les membres du duo alsaco-polynésien Vaiteani mettent les sonorités créoles à l'honneur. Ensemble, ils évoquent leurs sources d'inspiration et les spécificités de leur musique. Tanya Saint-Val a toujours évolué dans le monde de la musique. Très tôt, elle imite sa grand-mère qui chante de l'opérette. Sa mère possède un magasin de disques à Pointe-à-Pitre où elle découvre le jazz et les musiques africaines, tandis que son père, Tino Saint-Val, est un chanteur de charme à la notoriété locale, auteur de quelques 45 tours. En conclusion de l'émission, elle entraîne les télespectateurs dans son Paris intime et dévoile les aspects les plus personnels de sa vision artistique.

Année : 2018

Avec : Victor Ô, Tanya Saint-Val, Vaiteani

Présenté par : Amanda Scott

dimanche 8 décembre 2019

Magazine musical

La chanteuse Guadeloupéenne Tanya Saint-Val, le musicien martiniquais Victor Ô, et les membres du duo alsaco-polynésien Vaiteani mettent les sonorités créoles à l'honneur. Ensemble, ils évoquent leurs sources d'inspiration et les spécificités de leur musique. Tanya Saint-Val a toujours évolué dans le monde de la musique. Très tôt, elle imite sa grand-mère qui chante de l'opérette. Sa mère possède un magasin de disques à Pointe-à-Pitre où elle découvre le jazz et les musiques africaines, tandis que son père, Tino Saint-Val, est un chanteur de charme à la notoriété locale, auteur de quelques 45 tours. En conclusion de l'émission, elle entraîne les télespectateurs dans son Paris intime et dévoile les aspects les plus personnels de sa vision artistique.

Année : 2018

Avec : Victor Ô, Tanya Saint-Val, Vaiteani

Présenté par : Amanda Scott

Documentaire découvertes

Lors d’une vente de 8000 vinyles organisée par la Maison de la radio, «Octopus», un 45 tours de Syd Barrett estampillé ORTF, suscite l'effervescence.

Année : 2017

De : Joëlle Oosterlinck

dimanche 29 décembre 2019

Documentaire découvertes

Lors d’une vente de 8000 vinyles organisée par la Maison de la radio, «Octopus», un 45 tours de Syd Barrett estampillé ORTF, suscite l'effervescence.

Année : 2017

De : Joëlle Oosterlinck