Les derniers livres de 1994

Créez gratuitement votre compte Evernext pour être averti de tous les événements de 1994.

Créer mon compte

vendredi 8 novembre 2019

Ni aveuglement, ni erreur, le choix politique délibéré d'une poignée de responsables civils et militaires a été de maintenir le Rwanda dans la zone d'influence française, même au prix du soutien discrètement accordé à un régime ami en train de commettre un génocide. "La réticence des magistrats à mettre en cause des militaires français pour complicité de génocide s'est traduite par le refus, à l'été 2017, d'interroger l'amiral Jacques Lanxade, chef d'état-major des armées en 1994, et son adjoint chargé des opérations, le général Raymond Germanos, au motif que les militaires sur le terrain auraient décidé de façon autonome de leur action ou inaction. C'est méconnaître les réalités de la chaîne de commandement, puisque l'amiral Lanxade lui-même explique : "Les forces françaises au Rwanda exécutaient les ordres qu'on leur demandait d'exécuter. "" Vingt-cinq ans après les événements, ce livre rend compte du soutien français aux forces gouvernementales rwandaises avant, pendant et après le génocide des Tutsis. Il revient sur l'ambiguïté de l'opération Turquoise qui, après avoir laissé massacrer plus d'un millier de civils sur la colline de Bisesero, a aussi laissé partir vers le Zaïre les génocidaires - qu'elle a même été jusqu'à réarmer. Aujourd'hui encore, la plupart des acteurs politiques, quel que soit leur bord, continuent de se taire ou de nier l'implication de l'Etat français dans le génocide. Le combat judiciaire qui continue lui aussi pour rompre ce silence et mettre fin à l'impunité des responsables français et à celle des Rwandais suspectés de génocide - pour qui le territoire français est encore largement une terre d'asile - rencontre de nombreux blocages, parfois au coeur même de l'Etat.

Editeur : Agone (Broché)

De : Raphaël Doridant, François Graner

Pour préparer un film de fiction (En compagnie d'Antonin Artaud), adapté du journal de Jacques Prevel, Gérard Mordillat et Jérôme Prieur ont rendu visite aux amis d'Antonin Artaud (1896-1948), ont retrouvé un à un ceux qui, jusqu'alors, s'étaient abstenus de parler de lui. De ces visites, et de façon tout-à-fait inattendue, est né un fi lm documentaire : La véritable histoire d'Artaud le Mômo (1993). Ce document fait revivre Antonin Artaud dans les paroles de Paule Thévenin, Marthe Robert, Henri Thomas, Henri Pichette, Rolande Prevel, Alain Gheerbrant, André Berne-Joffroy, Alfred Kern, Jany de Ruy, etc. D'abord diffusé sur Arte (1994), il est ici proposé dans une version restaurée. Le livre offre une transcription des propos qui composent ainsi le portrait du poète, réputé fou et dépendant de la drogue, dans sa complexité et son génie. Un texte de chacun des deux auteurs complète, à distance et dans l'admiration, cette mosaïque. Il s'y ajoute enfin un ensemble de photographies de ces figures, réalisées au cours du tournage par Mordillat et le chef-opérateur François Catonné.

Editeur : Temps qu'il fait (Le) (Broché)

De : Gérard Mordillat, Jérôme Prieur

jeudi 14 novembre 2019

Corinne Tanay perd sa fille Emilie en 1994, dans des circonstances qui bouleversent toute la France. Emilie a neuf ans, elle est belle, vive, joueuse : elle s'effondre ce jour-là, empoisonnée au cyanure qu'une main a versé dans son flacon d'antibiotique, la Josacine. Terrassée par le deuil, sa mère découvre la dureté du système judiciaire français mais aussi la folie médiatique. Depuis cette date, elle n'a cessé de se battre, d'écrire, de tenir dans la vie. Elle travaille sans relâche sur le deuil, aidée par de belles personnes, comme son premier avocat Roger Merle, mais aussi soutenue et transformée par les lectures, les voyages - et par les pensées pour sa fille. Le temps passe : après douze ans derrière les barreaux, Jean-Marc Deperrois sort de prison et refait sa vie, lui qui n'a cessé de clamer son innocence. Corinne Tanay, elle, entame une démarche dite de " réparation volontaire ", très rare en France et novatrice. Epaulée par un psychiatre et criminologue réputé, elle décide de partir à la rencontre de Deperrois, et d'avoir de longs entretiens avec lui. Mais comment se parler, et avec quels mots ? Peut-on se saluer ? Et même se serrer la main ? Y a-t-il un chemin d'humanité possible entre ces deux êtres, que la mort et la vie ont liés de façon atroce et irréductible ? Corinne Tanay raconte : Emilie, son mari, son fils, né plus tard, son chemin moral et spirituel, leur combat pour continuer à vivre, ces heures à parler avec celui qui fut condamné, la question de la vérité et du temps. Un projet d'une rare intensité, plein d'intelligence et d'espoir. Une leçon.

Editeur : Grasset (Broché)

De : Corinne Tanay

Ce volume s'inscrit en dialogue avec les travaux de la chercheuse Anne-Marie Christin, auteure de plusieurs ouvrages ayant fait date dans le domaine des relations texte-image : L'Image écrite ou la déraison graphique, Poétique du blanc, L'Invention de la figure. Il rassemble les contributions du colloque Ecritures V organisé à l'INHA en décembre 2015 par l'UMR THALIM (CNRS/Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3), en partenariat avec l'université Paris Diderot, l'EHESS, l'université Paris Nanterre, l'université de Tokyo, et le Centre d'étude de l'écriture et de l'image (CEEI). Le colloque Ecritures V avait rassemblé une trentaine de chercheurs français et étrangers ayant travaillé étroitement avec A. -M. Christin. L'ouvrage des actes rassemble vingt-six contributions, une bibliographie et un index. Il se construit autour des quatre pôles essentiels de la pensée de la chercheuse : Un regard nouveau sur l'écriture et le visible ; Origines et devenirs iconiques de l'écriture ; La lettre et l'image ; Poétique du blanc, silences du noir. Il intègre en outre plusieurs témoignages. La variété des objets d'analyse convoqués - calligraphie latine et est- asiatique, écriture manuscrite et typographie occidentales, dessins, rébus, poèmes visuels, poèmes performés, estampes, peintures, paravents - indique en creux une cartographie des objets culturels et artistiques sur lesquels s'est exercée de façon privilégiée la pensée théorique d'Anne-Marie Christin. Son titre fait référence à la série de quatre ouvrages collectifs Ecritures publiés par ses soins entre 1982 et 1994. Les contributions et témoignages rassemblés en fin d'ouvrage offrent un portrait ultime de la chercheuse qui souligne sa constante interrogation des "systèmes d'écriture" alliée à la quête plus récente d'un "imaginaire lettré" propre à chaque culture. Cette articulation "systèmes d'écriture" et "imaginaire lettré", choisie pour sous-titre d'Ecritures V, permettra, nous l'espérons, d'ouvrir de nouveaux horizons à la réflexion des lecteurs de son oeuvre.

Editeur : Presses Sorbonne Nouvelle (Broché)

De : Hélène Campaignolle-Catel

vendredi 15 novembre 2019
mercredi 20 novembre 2019

Le code BAC 1 sert de base à l'enseignement du droit en première année de baccalauréat à l'Université catholique de Louvain. Il est assez complet pour intéresser aussi les étudiants des années supérieures, leurs enseignants et les praticiens du droit eux-mêmes. Le code est à jour au 1er août 2019. PARTIE I - DROIT PUBLIC - Constitution coordonnée du 17 février 1994 - Constitution de la Belgique du 7 février 1831 - Réformes institutionnelles - Institutions provinciales et communales - Emploi des langues - Pouvoir législatif et législation - Cour constitutionnelle et Conseil d'Etat PARTIE II - DROIT CIVIL PARTIE III - DROIT JUDICIAIRE PARTIE IV - DROIT PENAL PARTIE V - DROIT SOCIAL PARTIE VI - DROIT INTERNATIONAL PUBLIC - Droit des traités - Organisation des Nations Unies - Conseil de l'Europe Union européenne - Droits de l'homme - Droit humanitaire A jour au 1er août 2019. Nouveau et gratuit ! Avec l'application Larcier Code, accédez à toute la richesse de vos Codes partout et à tout moment ! Les avantages de l'application Larcier Code : - Mise à jour hebdomadaire de l'ensemble des textes présents dans votre Code - Accessible depuis votre smartphone et tablette (versions iOS et Android disponibles) - Vos textes législatifs consultables online et offline - Accès simple et pratique aux articles grâce au moteur de recherche

Editeur : Larcier légal (Broché)

De : Charles-Hubert Born, Nathalie Dandoy, Jean-Louis Van Boxstael, Marc Van Overstraeten

lundi 25 novembre 2019

1994. Séverine, lycéenne de Terminale sait précisément ce qu'elle fera une fois son Bac en poche. Grande adepte de la langue de Goethe, c'est à Strasbourg qu'elle fera ses études d'allemand. Un jour d'automne, elle tombe par hasard sur l'offre d'une agence de voyage proposant un séjour dans un ravissant petit hôtel au coeur des montagnes autrichiennes pendant les vacances de Noël. Ses amies ne pouvant malheureusement pas l'accompagner, elle se rend seule au voyage organisé en bus. Là-bas, elle fera la rencontre d'un groupe d'Anglais sympathiques et surtout celle de Dragan, le serveur de l'hôtel qui rendra ses vacances inoubliables. Entre sorties nocturnes, paysages époustouflants, premières expériences à ski, la découverte de la ville natale de Mozart et l'atmosphère magique de son marché de Noël, ce séjour va remettre toutes ses certitudes en question.

Editeur : Gloriana Editions (Broché)

De : Coralie Winka

jeudi 28 novembre 2019

Revivez vingt-cinq ans de petit écran à travers l'émission culte Les Enfants de la télé ! On ne présente plus Les Enfants de la télé et ses fameuses " casseroles ". Depuis 1994, le plateau de l'émission culte a vu défiler tout le show-biz ? télé, cinéma, chanson, humour... Pierre Tchernia, Arthur, puis Laurent Ruquier depuis peu, ont animé tour à tour cette émission phare de la télé française ces dernières années. La recette de ce cocktail gagnant : invités people, archives télévisées et bêtisiers. Une devise : " Je veux bien que l'on rigole, mais je ne veux pas que l'on se moque ! " Cet album revient sur les origines et l'histoire de l'émission culte, les faits marquants, les invités, les chroniqueurs. Sans oublier bien sûr les images les plus cocasses des " casseroles " grâce aux archives Ina. Vingt-cinq ans de télé à revivre sans modération grâce cet album étonnant ! Préfacé par Arthur et postfacé par Laurent Ruquier.

Editeur : Hors Collection (Broché)

De : Thierry Moreau

mercredi 4 décembre 2019
mardi 31 décembre 2019
mercredi 1er janvier

Rwanda, 1994. Jean, petit garçon Tutsi, seul survivant du génocide de sa famille, ne possède qu'une chose : un Polaroid pris par hasard, lors de sa fuite, de la main de son petit frère assassiné. Pour le pasteur Kompany, qui recueille le garçon, la photo est un miracle et devient objet de culte. Bruxelles, 2014. La mort frappe à nouveau autour de Jean. Un homosexuel puis un second sont retrouvés morts. Alors que Jean s'inquiète pour Eric et Manuel, un couple d'amis, le verset que prêche depuis toujours le pasteur Kompany résonne dans sa tête : "Si un homme couche avec un homme comme on couche avec une femme. . ". Entre réminiscences et présent tourmenté, meurtres et âmes écorchées, Nicole Steyaert signe un polar captivant où verset entêtant de la Bible, fausses pistes et personnages attachants se mêlent dans une ambiance sombre et pesante qui, tout en tenant le lecteur en haleine, offre une réflexion subtile sur la peur, les préjugés et la honte qui gangrènent le coeur des hommes.

Editeur : Jets d'encre (Broché)

De : Nicole Steyaert

samedi 4 janvier
vendredi 10 janvier

La Chanson de Roland, ici traduite d'après la version recueillie par le manuscrit d'Oxford, est le premier texte littéraire écrit en français et la première chanson de geste connue en Europe occidentale. On situe sa création autour de l'an 1100. Si elle partage avec les autres gestes françaises l'absence d'historicité, le sentiment féodal, l'imagination la plus débordante, elle est indiscutablement supérieure à tous les autres poèmes épiques par sa composition parfaite, soignée jusqu'à des détails insoupçonnés d'équilibre et de beauté formelle. Elle représente un des sommets de cet art. Il est surprenant qu'une expédition inutile ou presque comme le fut celle de Charlemagne en Espagne en 778, et qui s'acheva par l'écrasante défaite de la bataille de Roncevaux, ait trouvé une justification aussi grandiose. Son héros, l'impétueux Roland, l'une des figures littéraires les plus inoubliables des lettres françaises de tous les temps, est connu pour sa démesure héroïque, son sincère repentir postérieur, son amour illimité de la chevalerie et de l'honneur de la douce France. Sur nombre de places de vieilles villes européennes se dressent des statues de Roland, écho de la diffusion que la journée de Roncevaux et sa version littéraire ont atteinte dans le monde médiéval et chrétien. Le texte de la Chanson, étable d'après le manuscrit d'Oxford, a été édité par le médiéviste Luis Cortés (1924-1990) et traduit en français par Paulette Gabaudan chez Nizet en 1994. C'est de cet ouvrage, avec sa remarquable traduction en décasyllabes épiques assonancés, épousant si fidèlement le texte original, que P. Gabaudan propose ici une nouvelle édition.

Editeur : Belles Lettres (Broché)

De : Luis Cortés, Paulette Gabaudan

jeudi 16 janvier

Soeur Paul-Hélène (1927-1996), de formation ingénieur, entre chez les Petites Soeur de l'Assomption. Elle entreprend des études d'infirmière, profession qui la mène dans des quartiers ouvriers de Paris. Au fil de ces années, son sens missionnaire et sa disponibilité se creusent en elle. En 1963, elle est envoyée à Alger, puis à Casablanca, pour revenir à Alger en 1984. Elle est la cheville ouvrière du Centre médicosocial des Petites Soeurs de l'Assomption qui offre à la population pauvre du quartier des Sources un service à domicile : soins infirmiers, travail familial et un dispensaire privé. Par la suite, elle sera infirmière scolaire. C'est en 1988 qu'elle rejoint la communauté de Belcourt à Alger et travaille à la bibliothèque de la Casbah avec le Frère Henri Vergès. C'est là qu'elle sera assassinée, en même temps que le Frère Henri Vergès, le 8 mai 1994. Dans la dernière période vécue en Algérie, Paul-Hélène se dit très interpellée par la violence et elle ajoute : " il faut commencer soi-même à lutter contre sa propre violence.

Editeur : Nouvelle Cité (Broché)

De : Jean-François Petit