Les derniers livres de 1984

Créez gratuitement votre compte Evernext pour être averti de tous les événements de 1984.

Créer mon compte

jeudi 29 août

"On ne nous aimait pas, enfermés dans un milieu clos, sans marques d'affection ni la possibilité de fixer des repères. Nous étions dans le même guêpier, égarés dans un tunnel ou une voie sans issue, et à mesure que nous avancions, la neige effaçait les empreintes de nos bottes pour prouver que nous n'existions pas". Dans chacun de ses romans, Jean-François Samlong ne cesse d'interroger la violence qui secoue La Réunion. Cette fois-ci, dans un style percutant et concis, il nous convie à découvrir l'histoire des enfants de la Creuse. En fait, une véritable tragédie s'est déroulée entre 1962 et 1984, avec l'exil forcé en métropole de plus de deux mille mineurs réunionnais. Mensonges. Fausses promesses. Trahisons. Harcèlement sexuel. Viols. Tentatives de suicide, et suicides. Séjours en hôpital psychiatrique. Une catastrophe invisible. Enfin, le 18 février 2014, l'Assemblée nationale a reconnu la responsabilité morale de l'Etat français dans la terrifiante transplantation des enfants. Ici, deux jeunes garçons, Tony et Manuel, et leur soeur courage, Héva, qui témoigne des vies séparées, suspendues, piégées au coeur du froid et du racisme.

Editeur : Gallimard (Broché)

De : Jean-François Samlong

mercredi 11 septembre

Divers est un choix de textes, d'entretiens et d'interventions parus dans la presse imprimée de 1984 à 2019. On peut le lire comme la suite et le complément de Littérature interdite (1972), de Vivre (1984), d'Explications (2000), et d'Humains par hasard (2016).

Editeur : Belles Lettres (Broché)

De : Pierre Guyotat

Ce Portrait inachevé est à la fois celui de deux existences hors du commun et d'une époque tragique vécue dans l'ombre portée de l'Holocauste. Miriam Frank, dans L'Absence ni le temps... avait retracé sa "vie déracinée" d'un continent à l'autre. Ici, elle fait revivre principalement la personnalité de sa mère et s'interroge aussi sur l'intensité parfois orageuse de leurs relations et sur la profondeur de leur affection mutuelle. Après une longue séparation, tandis qu'elle poursuit à Londres une brillante carrière médicale, Miriam accueille sa mère Käte Lichstenstein, atteinte d'un mal incurable, et l'assiste jusqu'à la fin (1984). Le passé ressurgit. Quelques photos, quelques confidences d'amis proches, des souvenirs personnels vont guider Miriam sur la voie d'une enquête intime qui compose presque une double autobiographie. Qui était vraiment Käte dans sa jeunesse ? Que fut sa vie à Berlin, capitale de toutes les audaces vers la fin du régime de Weimar ? Que furent ses engagements politiques au sein du Parti communiste allemand puis dans le camp républicain espagnol, dans la petite société cosmopolite et libertaire qui s'était formée en Catalogne ? Portrait inachevé c'est aussi un éloquent exemple de fermeté, d'intelligence et d'humanité.

Editeur : Fallois (Editions de) (Broché)

De : Miriam Frank, Isabelle Hausser

mercredi 18 septembre

Le dernier tome de cette populaire saga familiale, qui résume une partie des années 1960 et raconte la décennie suivante jusqu'en 1984, est à la fois marqué par les départs et le renouveau. Les enfants Dionne désertent l'un après l'autre le bungalow du boulevard Lacordaire, laissant leurs parents goûter à un confort et une tranquillité longtemps espérés. Les Jeux olympiques de 1976, la question houleuse de l'avortement soulevée par le Dr Morgentaler, la montée de l'indépendantisme ou le référendum de 1980, restent à l'arrière-plan. Ce sont plutôt les voyages, l'approche de la retraite, la mort de proches, la maladie, les épreuves des enfants et les sempiternelles colères de Maurice qui marquent les vieux jours du couple Dionne.

Editeur : Kennes (Broché)

De : Michel David

Motobécane, c'est la Mobylette, mais c'est également une gamme de motos équipées de moteurs à quatre temps. Depuis les blocs anglais des années 1920 à la célèbre D45 en passant par le petit monocylindre 125 cm3 à soupapes latérales, tous les genres sont représentés : populaires, qui ont bercé notre enfance ou machines techniquement évoluées, elles sont le symbole de la diversité et de l'excellence de la production motocycliste française. Latéraux, culbutés ou à arbre à cames en tête, de tourisme tranquille de sport, les quatre-temps ornés des têtes de Gaulois sont partout. Présents dans tous les rallyes, on les trouve surtout dans les collections, gage de la cote d'amour envers ces attachants modèles à l'attrait indiscutable.

Editeur : ETAI (Relié)

De : Patrick Barrabès

jeudi 19 septembre

Utah. Une petite ville plantée dans le sillage de Salt Lake City, le fief de l'Eglise mormone. Le 24 juillet 1984, Allen Lafferty, mormon pratiquant, rentre chez lui après sa journée de travail, dans la maison qu'il habite avec sa jeune épouse et leur bébé de quinze mois. Quand il pousse la porte, l'horreur l'attend : Brenda et sa petite fille ont été sauvagement égorgées. En un instant, Allen est convaincu qu'il connaît les coupables. Et pour cause, ce sont ses frères. A la barre des mois plus tard, Ron et Dan Lafferty ne nieront pas les faits. Pas plus qu'ils n'exprimeront le moindre remords. Les deux Lafferty sont des prophètes, Dieu parle à travers eux, il leur chuchote ses ordres. Pour eux, l'Etat n'existe pas. L'école ? Une machination. La médecine ? Un charlatanisme. Ron et Dan Lafferty ont quitté le giron des mormons pour embrasser une foi chrétienne radicale, dont l'un des piliers n'est autre que la polygamie. Et Brenda Lafferty avait commis l'erreur d'y être opposée...

Editeur : 10/18 (Broché)

De : Jon Krakauer, Cécile Arnaud

jeudi 26 septembre

Les choix de Georges Duby (1919-1996) furent ceux d'un historien formé à la géographie : la vie des hommes est inscrite dans l'espace, qui lui-même influence les rapports sociaux. Sa thèse, en 1952, donne le ton : il va se consacrer à l'étude des sociétés, en France, entre le Xe et le XIIIe siècle, et en explorer toutes les dimensions, économiques, sociales, idéologiques, esthétiques, sexuelles. Compagnon de route de l'école des Annales, il est avant tout un esprit indépendant. Semble-t-il se rallier à l'histoire événementielle en acceptant de consacrer en 1973 un livre au Dimanche de Bouvines ? Cette bataille, au fond, ne l'intéressait pas, dira-t-il ; "Bouvines innovait en m'obligeant à observer le jeu de la mémoire et de l'oubli, à traiter le discours dont un événement a fait objet au fil des siècles, comme constituant cet événement lui-même". L'art, lui, intéresse l'historien des sociétés, qui y voit "l'expression d'une organisation sociale, de la société dans son ensemble, de ses croyances, de l'image qu'elle se fait d'elle-même et du monde". Au milieu des années 1960 ont paru chez Skira trois volumes sur l'art médiéval. Le Temps des cathédrales (1976) en est issu, fruit d'un impressionnant travail de lecture, d'interprétation des sources et de montage de textes venant de la tradition chrétienne. Le livre captive le grand public éclairé. La renommée de Duby ne cesse de croître. Un texte d'accès moins aisé comme Les Trois Ordres ou l'Imaginaire du féodalisme (1978) attire lui aussi les lecteurs. La représentation de la société divisée en trois catégories fonctionnelles - ceux qui prient, ceux qui combattent, ceux qui travaillent - n'est-elle pas l'une des grandes figures de l'imaginaire historique français ? On propose bientôt à Duby de prêter sa voix à l'évocation radiophonique du destin de Guillaume le Maréchal, régent d'Angleterre. De cette expérience naît, en 1984, un récit "biographique". Nouvelle entorse à la "nouvelle Histoire" ? En apparence seulement. Duby démonte dans ce livre le fonctionnement de la société chevaleresque. Il donne carrière à son désir d'écrire un ouvrage d'histoire sérieuse susceptible d'être lu "comme un roman de cape et d'épée". Nouveau succès. En Italie, l'ouvrage sera comparé au Nom de la rose. C'est aux femmes, aux Dames du XIIe siècle, qu'avec une grande liberté de pensée et d'écriture Duby consacrera ses derniers livres. Il aborde là l'histoire "la plus ténébreuse" , celle d'êtres sans voix, et découvre des femmes "si fortes que les hommes s'efforçaient de les affaiblir par les angoisses du péché". Les trois petits volumes parus en 1995 et 1996 témoignent de l'art avec lequel Duby met son savoir à la portée d'un large public. Il n'ignore pas que le réel ou le vécu sont inaccessibles. "Tout historien s'exténue à poursuivre la vérité ; cette proie toujours lui échappe". Mais l'écriture est là pour suggérer le probable...

Editeur : Gallimard (Paru le : 26/09/2019)

De : Georges Duby, Pierre Nora, Felipe Brandi

mardi 1er octobre
mercredi 2 octobre
mardi 8 octobre
jeudi 10 octobre

Devant la chute drastique de la fécondité, la république de Gilead, récemment fondée par des fanatiques religieux, a réduit au rang d'esclaves sexuelles les quelques femmes encore fertiles. Vêtue de rouge, Defred, " servante écarlate " parmi d'autres, à qui l'on a ôté jusqu'à son nom, met donc son corps au service de son Commandant et de son épouse. Le soir, en regagnant sa chambre à l'austérité monacale, elle songe au temps où les femmes avaient le droit de lire, de travailler... En rejoignant un réseau secret, elle va tout tenter pour recouvrer sa liberté. Paru pour la première fois en 1985, La Servante écarlate s'est vendu à des millions d'exemplaires à travers le monde. Devenu un classique de la littérature anglophone, ce roman, qui n'est pas sans évoquer le 1984 de George Orwell, décrit un quotidien glaçant qui n'a jamais semblé aussi proche, nous rappelant combien fragiles sont nos libertés. La série adaptée de ce chef-d'oeuvre de Margaret Atwood, diffusée sous le titre original The Handmaid's Tale, avec Elisabeth Moss dans le rôle principal, a été unanimement saluée par la critique.

Editeur : Robert Laffont (Broché)

De : Margaret Atwood, Sylviane Rué

mardi 15 octobre

LaTeX est un système de composition de textes de haute qualité basé sur le célèbre noyau TeX de Donald Knuth. Le succès de LaTeX : Son succès, tout particulièrement dans les domaines scientifiques et techniques, n'a jamais faibli depuis son apparition en 1984. Il est dû à la qualité typographique exceptionnelle des documents qu'il produit, à sa gratuité et à sa disponibilité sur les principales plateformes informatiques (Unix, Mac ou PC). C'est un outil extrêmement flexible, doté d'une syntaxe très souple pour la production d'expressions mathématiques, la gestion des sections, des index et des tables des matières, la production de bibliographies. Un plan progressif : La partie Apprentissage expose à travers des leçons progressives les bases indispensables pour commencer à travailler avec LaTeX. La partie Guide aborde, sous formes de chapitres thématiques, l'utilisation avancée du logiciel. Un chapitre entier est consacré aux réglages fins permettant de personnaliser la mise en forme d'un document. La partie Référence comporte de nombreuses annexes permettant de retrouver rapidement macros et symboles. Un ouvrage actualisé : La troisième édition de cet ouvrage est une complète révision et mise à jour qui tient compte des évolutions récentes : certains packages classiques ont été remplacés par de nouvelles solutions et de nouveaux outils sont apparus en particulier dans le domaine de la production de graphiques et de documents de présentation. On trouvera en particulier des présentations détaillées des packages Beamer pour la création de diapositives à la PowerPoint, et Tkiz pour la conception de graphiques. Par son approche pédagogique et son souci d'exhaustivité, cet ouvrage comblera tout utilisateur de LaTeX, néophyte ou chevronné, souhaitant publier des documents de caractère aussi bien scientifique, technique que littéraire.

Editeur : De Boeck supérieur (Broché)

De : Bernard Desgraupes

mercredi 16 octobre

Elles sont nées à Romorantin. Jeunes, elles s'y sentent à l'étroit. Peu de transports. Un petit cinéma, deux centres commerciaux, une patinoire, une médiathèque... Avec cette impression, bien souvent, d'être à la marge. Son bac en poche, Nassira décide de partir. Elle fait deux grandes écoles, devient journaliste, dirige un média, sans jamais oublier son bled de Sologne. Quinze ans plus tard, elle choisit d'y revenir. Elle retrouve sa ville, avec ses usines fermées, son centre à présent désert. Mais surtout, ses amis d'enfance. Parmi eux, Caroline, devenue ouvrière. Leurs vies n'ont plus rien à voir. Dans un récit bouleversant, l'autrice évoque la galère, les marches que l'on a la chance de gravir ou non. Les villes qui déclinent, les contrastes et les inégalités qui s'accentuent. Elle dresse le portrait d'un territoire. D'une époque. D'une France à deux visages. Nassira El Moaddem est née en 1984. Journaliste, elle a commencé sa carrière à la télévision avant d'écrire, notamment pour Le Monde, et de diriger le Bondy Blog. Les Filles de Romorantin est son premier livre.

Editeur : Iconoclaste (l') (Broché)

De : Nassira El Moaddem

jeudi 24 octobre

Une nuit de pleine lune, Valérie, éblouissante beauté de dix-sept ans, voit arriver au village un mystérieux connétable. Pour sa grand-mère, qui a jadis passionnément aimé cet homme, cette réapparition est un choc — il n'a pas vieilli depuis leur séparation. Défigurée par l'âge, elle est prête à tous les sacrifices pour retrouver ses charmes d'antan et passer avec lui une semaine de volupté. Mais c'est Valérie que le connétable, fasciné, entraîne dans un voyage initiatique de sept jours et sept nuits, au cours duquel elle découvrira le secret de sa jeunesse éternelle. Cruel et narquois, Valérie ou la Semaine des merveilles, publié en 1945 et traduit en 1984 en France, débute comme un conte de fées, mais tourne rapidement au roman fantastico-érotique, où le vice l'emporte sur la vertu...

Editeur : Robert Laffont (Broché)

De : Vitezslav Nezval, Jean Rousselot, Milena Braud

La loi no 84-53 du 26 janvier 1984 portant dispositions statutaires relatives à la fonction publique territoriale présente les grands principes régissant le statut des fonctionnaires territoriaux. En effet, les agents territoriaux en plus d'être soumis au régime général de la fonction publique se voient également appliquer des règles spécifiques à la fonction publique territoriale. Cet ouvrage reproduit donc le texte de cette loi accompagné de commentaire et explications reprenant les dispositions réglementaires et la jurisprudence la plus récente. Le lecteur pourra ainsi mieux comprendre et décrypter chaque disposition. Il sera donc un outil essentiel des agents territoriaux ainsi que des gestionnaires des ressources humaines dans les collectivités locales afin de mieux répondre aux questions que leur statut peut soulever.

Editeur : Berger-Levrault (Broché)

De : Aurélie Virot-Landais

mercredi 6 novembre

" A quoi bon expliquer l'inexplicable ? Pour nombre d'entre nous, le criminel, le tueur, n'est qu'une figure maléfique que l'on préfère chasser de notre esprit d'un revers de la main. Se confronter au mal, l'approcher par celui qui l'a commis ou celui qui l'a subi, constitue nécessairement un défi car il ne peut obéir à un schéma stéréotypé. " Depuis 1984, Jean-Luc Ployé a effectué plus de 13 000 expertises psychologiques pour les tribunaux français : la moitié sont des victimes, l'autre des mis en cause. Parmi eux : Michel Fourniret, avec qui il devra passer huit heures dans une salle minuscule, sa femme Monique Olivier, qui se révèlera brillante aux tests d'intelligence, ou encore Francis Heaulme dont il découvre le haut du corps mutilé par de fréquentes autoflagellations. Son travail consiste à établir leur profil psychologique à l'aide de divers tests, d'entretiens qui lui permettent d'essayer d'entrer dans la tête des tueurs. C'est l'homme qui, aux Assises, essaiera d'éclairer ou d'étayer la décision des juges et des jurés pour les cas les plus complexes, les plus horrifiques, les plus sombres. Jean-Luc Ployé nous dévoile ainsi les coulisses du premier travail de profilage en France, élaboré avec la gendarmerie et validé par FBI, travail qui mènera à l'interpellation de Pierre Chanal dans l'affaire des "disparus de Mourmelon" . Nous plongeons avec lui dans les coulisses d'un métier unique et fascinant : y a-t-il des formes du mal ? Existe-t-il des êtres dangereux et incurables ? Vivons-nous parmi des assassins en puissance ? Cet ouvrage, écrit avec Mathieu Livoreil, révèle ce travail de recherche scientifique et personnel, fondé sur les carnets du psychologue pendant plus de 30 ans. Un choc.

Editeur : Grasset (Broché)

De : Jean-luc Ployé, Mathieu Livoreil

Consacré aux années 1984-1985, ce quatrième volume de la série Hip Hop Family Tree d'Ed Piskor marque un tournant : les débuts de Dr. Dre, la tournée scandaleuse des Beastie Boys en première partie de Madonna, la montée en puissance du label Def Jam, la naissance du premier groupe féminin de rap, la rencontre entre Will Smith et Jazzy Jeff, l'incursion de Run-DMC au cinéma... Créé à New York, le hip-hop de cette paire d'années se propage à Miami, Philadelphie ou Los Angeles et fait pleuvoir les dollars, sur fond de crack et de ghettos urbains. Couronnée par le public et la critique, traduite en neuf langues, la saga "Hip Hop Family Tree" d'Ed Piskor ("Wizzywig", "X-Men : Grand Design"...) s'est imposée comme une référence incontournable dans l'histoire de la bande dessinée et celle des musiques noires américaines. Elle a notamment inspiré la série The Get Down.

Editeur : Papa Guédé (Relié)

De : Ed Piskor, Jean-Michel Dupont

jeudi 7 novembre

La Maison d'Ailleurs, musée de la science-fiction, de l'utopie et des voyages extraordinaires d'Yverdon-les-Bains (Suisse), présente une grande exposition : "MONDES imPARFAITS. Autour des Cités obscures de Schuiten et Peeters", du 17 novembre 2019 au 25 octobre 2020. Ce livre en est le prolongement et l'approfondissement, autour des notions d'utopie et de dystopie. L'acte de naissance officiel de l'utopie est la publication en 1516 du récit Utopia de l'humaniste anglais Thomas More. Il y met en scène un monde autre dans lequel les êtres humains sont postulés comme heureux, en raison d'une organisation socio-politigue novatrice. Mais la dernière phrase d'Utopia laisse entendre que cette cité devrait rester au rang de "souhait", c'est-à-dire de modèle à ne surtout pas réaliser. En effet, dès que l'on se met a raconter, de l'intérieur, ce qui se passe en utopie, la cité supposée parfaite exprime sa dimension aliénante et se transforme en dystopie. Du Meilleur des mondes et 1984 à Blade Runner, La Servante écarlate et Black Minor, les dernières décennies ont vu se multiplier de tels récits, en littérature, au cinéma et ailleurs. "MONDES imPARFAITS" propose une synthèse solide sur le sujet, agrémentée de nombreux documents et de dessins rares ou inédits des Cités obscures de François Schuiten et Benoît Peeters.

Editeur : Les Impressions Nouvelles/Fondation Poelaert (Relié)

De : Benoît Peeters, François Schuiten, François Rosset, Marc Atallah, Collectif

vendredi 8 novembre

Plus de trente ans après le cauchemar qu'Orwell nous promettait dans 1984, qu'est-il advenu de nos libertés individuelles ? Au profit de qui les gouvernements imposent-ils une norme censée organiser le bonheur de tous ? Griffo et Desberg confrontent leurs personnages à l'obligation de se conformer à ces lois prétendument prévues pour assurer le bien-être collectif, devenu une norme coercitive. En six destins croisés, ce sont six injustices, six combats, six flammes d'espoir que les auteurs mettent au jour, avec une acuité toujours plus fine et plus glaçante. L'accès aux soins, les discriminations raciales, le chantage à l'emploi et à la vertu, la suppression de l'Histoire et le refus de la mémoire, la toute-puissance matrimoniale et le rôle de l'homme... Autant de sujets que Desberg décortique pour en faire ressortir les pires travers, en s'interrogeant sur les lois iniques mais omniprésentes qui étouffent l'aspiration et l'ambition individuelle. Que sont devenus Paul et Emilie, Laziza et Anne, Risbeck et Carmin ? Où a été emmenée Aude ? Et à qui appartient cette voix dans le téléphone de Moreau, qui lui demande de l'aide ? La suite terrifiante de la nouvelle saison de S.O.S. Bonheur, dont l'acuité vous glacera le sang.

Editeur : Dupuis (Relié)

De : Stephen Desberg, Griffo

Plus de trente ans après le cauchemar qu'Orwell nous promettait dans 1984, qu'est-il advenu de nos libertés individuelles ? Au profit de qui les gouvernements imposent-ils une norme censée organiser le bonheur de tous ? Griffo et Desberg confrontent leurs personnages à l'obligation de se conformer à ces lois prétendument prévues pour assurer le bien-être collectif, devenu une norme coercitive. En six destins croisés, ce sont six injustices, six combats, six flammes d'espoir que les auteurs mettent au jour, avec une acuité toujours plus fine et plus glaçante. L'accès aux soins, les discriminations raciales, le chantage à l'emploi et à la vertu, la suppression de l'Histoire et le refus de la mémoire, la toute-puissance matrimoniale et le rôle de l'homme... Autant de sujets que Desberg décortique pour en faire ressortir les pires travers, en s'interrogeant sur les lois iniques mais omniprésentes qui étouffent l'aspiration et l'ambition individuelle. Que sont devenus Paul et Emilie, Laziza et Anne, Risbeck et Carmin ? Où a été emmenée Aude ? Et à qui appartient cette voix dans le téléphone de Moreau, qui lui demande de l'aide ? Edition limitée à 777 exemplaires

Editeur : Dupuis (Relié)

De : Stephen Desberg, Griffo

jeudi 14 novembre

Robert Paparemborde a connu un formidable destin sportif. Athlète exceptionnel puissant et souple, polyvalent (athlétisme, disque, javelot, ski), il sera champion de judo puis international de handball avant d'opter définitivement pour le rugby. Après 17 saisons avec la Section Paloise il ralliera le Racing Club de France, l'aidant à remonter en 1ère division pour ce qui sera sa dernière saison de joueur (1984). Devenu entraîneur puis manager sportif des parisiens, son travail sera couronné par un titre de champion de France en 1990. Suit une longue carrière internationale sous le maillot du XV de France de 1975 à 1983 dont il sera l'inamovible pilier droit, décrochant sous le maillot frappé du coq 3 victoires dans le Tournoi des 5 Nations (1977, 1981 et 1983) dont 2 Grands chelems, et sera de la première équipe française à battre les All Blacks chez eux (1979). Avec son ami Jean-Pierre Rives il participera à la fondation des Barbarians français. Vif, drôle, intelligent, toujours maître de ses nerfs, il était de la catégorie des ours qui partagent le miel. Fauché par un cancer foudroyant, "Patou" décède le 18 février 2001 à Paris, laissant trois enfants, Pierre, France et Elsa. A 52 ans à peine, nul doute qu'il avait encore de belles choses à accomplir... Famille, proches, amis d'enfance, compagnons de jeu partenaires ou adversaires de tous les pays ainsi que quelques-unes des plus belles plumes de la presse écrite nous ont aidés à dessiner le portrait de cet être attachant et singulier.

Editeur : Gascogne (Editions) (Broché)

De : Pierre Gaston